Arnaud, c'est dur d'être aimé par des cons !

Arnaud, c’est dur d’être aimé par des cons !

Dans un groupe Whatsapp où j’ai été invité pour appuyer la candidature de Montebourg, j’ai pu lire cet extrait qui en dit long sur l’état d’esprit d’ex-socialos :  » N’oubliez pas qu’il y a un électorat potentiel de musulmans français qui se retrouverait en Montebourg. » Ces braves gens ont-ils compris quelque chose à cette dérive de la gauche dans ce clientélisme qui l’a empêché de penser ?

Dans le JDD, Arnaud Montebourg, comme à son habitude, a eu une formule maladroite disant de Macron qu’il était le Julien Doré de la politique. Sur le fond, je pense qu’il a raison. Tous les deux sont des hommes à mémères. Et il n’y a pas de quoi en être particulièrement jaloux ! Pour autant, sur la forme, c’est nul et, avec sa montebourde,  il aura perdu une occasion de se taire. La photo de l’article du JDD n’est franchement pas à son avantage ! Passons.

Faux ou vrais amis ?

Le leitmotiv de ces échanges, c’est que Montebourg aurait la capacité de rassembler la gauche. Et ben, non ! Pour une raison simple : les sociaux-libéraux de l’aile droite du PS devenus macronistes – et même ceux qui ne le sont pas devenus – ne voteront pas Montebourg, même après avoir bu une dizaine de pintes de bière ! La gauche toute habillée pour l’hiver pèse 25-26% des voix. Macron et Le Pen sont au même niveau. Avec les candidatures des trotskards et d’EELV, faire de la politique à l’ancienne, c’est l’assurance d’échouer sous la barre des 10% au 1er tour. Autrement dit, il ne faut plus avoir peur des gros mots, comme souveraineté, made in france, circuits courts, protection, peuple, technostructure, élites, état profond, immigration, sécurité.  Arnaud Montebourg, s’il veut y aller, va devoir se lancer à poil, sans parti, en faisant attention à tous ces gens de l’ancienne aile gauche du PS qui roule pour Mélenchon. Il a encore un peu de temps pour s’y préparer. L’équation n’est pas simple.

2 replies on “ Arnaud, c’est dur d’être aimé par des cons ! ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *