Ce matin, foie de morue au petit-déjeuner

Ce matin, foie de morue au petit-déjeuner

Ma femme a une théorie concernant nos envies culinaires et gastronomiques. Elle pense que notre organisme nous réclame ce dont il a besoin. Pourquoi pas ?

J’ai régulièrement des envies de tomates et d’oignons, plutôt à la fin de l’été. Dans ces phases, je vais en mettre partout. Depuis quelques mois, je me suis calmé. J’ai aussi ma phase noisettes et raisins que je consomme à l’automne de manière assez frénétique. Ensuite, vient l’hiver et là je petit-déjeune avec des rillettes de thons, de maquereau ou de sardine.

Ce matin, je  me suis toasté deux tartines de pain de campagne. J’ai ouvert une boîte de foie de morue, légèrement fumé, que j’étale sur la tartine encore tiède sortant du grille-pain. J’arrose le foie délicatement du jus d’un citron bio. J’ai appris à aimer le foie de morue avec mon père et mon oncle qui le consommait également au petit-déjeuner.

Le foie de morue est un des aliments qui concentre le plus de vitamine D. Cette vitamine est produite naturellement par l’organisme lorsque votre peau est exposée au soleil. En hiver, c’est plus compliqué dans nos latitudes où la grisaille s’installe pendant plusieurs mois.

Cette vitamine D nous évite d’être rachitique. Et vous l’aurez remarqué : je ne le suis pas ! ;+) C’est donc que ça marche. Chez les femmes, elle diminue le risque d’ostéoporose. Elle aurait un effet bénéfique en cas de diabète, de cancer du sein, du tube digestif ou de la prostate, de sclérose en plaques et d’épilepsie.  Des corrélations ont été mises en évidence entre les carences en vitamine D et la surmortalité, mais aussi avec les douleurs musculaires. Elle freine le développement des tumeurs et des cellules cancéreuses, notamment au niveau du cancer du colon. La concentration en vitamine D serait inversement corrélée à l’hypertension artérielle, au diabète et à l’obésité. Elle aurait, nous dit-on, un rôle non négligeable dans le renforcement du système immunitaire, utile en cette période de COVID-19.

Mettons un bémol à tout ça. N’est-ce pas plutôt l’absence d’exposition au soleil qui serait le principal vecteur de la carence en vitamine D ? La meilleure vitamine D est celle que votre organisme synthétise naturellement. Alors, sortez et bougez dès que vous voyez poindre un rayon de soleil et vous ne manquerez pas de vitamine D, à la condition d’exposer un morceau de votre peau aux morsures du soleil. Vous éviterez ainsi de très nombreuses pathologies.

 

 

1 reply on “ Ce matin, foie de morue au petit-déjeuner ”
  1. Ah moi le foie de morue, je me le fais le soir régulièrement, mais sec., le matin pas le temps, c’est marche à l’aube, entre 10 et 15 kms tous les jours (sauf grand vent ou pluie intense)…. ou bringue la veille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *