Ces amis, Arnaud, dont tu devras te méfier !

Ces amis, Arnaud, dont tu devras te méfier !

Comme vous le savez, je suis un souverainiste de gauche, écologiste, tendance autogestionnaire. Et ce n’est pas toujours facile à vivre. Dans le perspective des présidentielles, j’ai décidé d’œuvrer en faveur de la candidature d’Arnaud Montebourg. Au point où nous en sommes, avec à l’Élysée un homme-enfant qui n’a jamais vécu, je pense que l’ancien ministre de l’économie a beaucoup plus d’atouts que n’importe qui dans le paysage politique français. Et en plus, il est de gauche. Ce n’est pas pour me déplaire.

Du coup, le 14 octobre 2020, je crée la page Facebook des Amis d’Arnaud Montebourg. Bêtement, des gugusses de la gauche de la gauche tendance GRS que j’avais désignés co-administrateurs, ont décidé aujourd’hui de supprimer cette page. Pourquoi ? Ces gros nases ont eu la bonne idée de mettre comme emblème un coq pour indiquer qu’ils étaient des Amis d’Arnaud Montebourg. Et je n’avais même pas été prévenu, alors que je suis à l’origine de cette page. Les cons.  Le coq associé à l’UDCA de Robert Poujade qui a envoyé Le Pen à l’assemblée nationale en 1956 ? Du coup, j’ai rétrogradé en éditeur le gugusse qui nous a affublés du gallinacé. Bon sang de bonsoir, faut-il être inculte, sans histoire, pour associer la candidature de Montebourg à un des symboles de l’extrême-droite française ? S’il cherchait à décrédibiliser la candidature de l’ancien ministre de François Hollande, il ne s’y prendrait pas autrement. Bêtement, j’ai laissé l’un d’entre eux co-administrateur et il m’a dégagé des admins. J’ai été, une fois encore, d’une naïveté confondante.  Arnaud, sache que c’est dur d’être aimé par des cons. Et le con dans l’affaire, c’est moi.

Au final, le couillon de service qui a bazardé la page sans réfléchir a envoyé dans la nature 381 « fans ». Un exploit. Un con, surtout, qui n’a rien compris à la bataille qui se prépare. Ces gens sont dans la volonté de contrôle de la pire espèce. Des gens qui grenouillent autour de la GRS de Maurel. Ils sont le vieux monde. Jeunes et déjà de vieux chnoques. Ils n’ont en fait rien compris aux réseaux sociaux, à s’enfermer comme ils le font dans Whatsapp, recroquevillés sur leurs certitudes pleines d’acné politique. Franchement, de pauvres types qui ont en plus la certitude de bien faire ! Pathétiques.

Si Arnaud ne bouge pas rapidement, il perdra, comme les autres. J’attends d’être surpris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *