C'est quoi ce délire avec l'islamo-gauchisme ?

C’est quoi ce délire avec l’islamo-gauchisme ?

Quand j’ai vu cette polémique initiée par Frédérique Vidal sur l’islamo-gauchisme à l’université, j’ai cru tout d’abord à un de ces combats de l’arrière-monde franc-maçon. Une sorte de guerre interne entre loges et obédiences. Mon ami Yann est convaincu d’une sorte de triangulation autour des thèmes de l’extrême-droite, après que Darmanin a qualifiée la pensée de Madame Le Pen de « molle » et « branlante« . Le ministre de l’intérieur est peu enclin à avoir du mou dans le manche.

Très sincèrement, la France et les Français se moquent bien de l’islamo-gauchisme, sachant qu’une majorité d’entre nous ne savent même pas ce que ce terme revêt. Une espèce de chasse au dahu ?

Il y a quelques années, alors que j’enseignais sur un des masters du CESI, j’avais deux barbus venant de l’université française plus occupés à distribuer des corans qu’à suivre les cours que je donnais. Ils essayaient de convertir à tout va ces pauvres hères d’infortune qui, comme eux, recherchaient un emploi. Très vite, j’ai senti un problème et je n’ai pas pu m’empêcher de les provoquer, en parlant de la Palestine et d’Israël, du droit de chacun à disposer d’un État. Et c’est à la haine que j’ai dû me confronter. J’en ai aussitôt informée le responsable de la formation qui, après avoir tenté de minimiser, a dû reconnaître le problème. Fort heureusement, ils ont été virés.

Alors, si Frédérique Vidal a voulu dire que nos universités étaient un des vecteurs de la contagion islamiste, je pense qu’elle a évidemment raison. Si elle a voulu dire que les gens de gauche étaient complaisants vis à vis de l’Islam politique par clientélisme et par électoralisme, alors elle oublie les salam alyekoum des dirigeants de la droite vis à vis des financeurs étrangers du culte musulman et du roi du Maroc, dont les jardins produisent une quantité non négligeable du cannabis consommé en France.

Alors plutôt que de se gargariser de mots et d’enfoncer des portes ouvertes, Madame Vidal devrait, au sein de ce gouvernement, rechercher activement des solutions à l’apartheid social qui ne touche pas seulement les banlieues françaises. Il faudrait aussi commencer à évoquer nos campagnes – et l’enseignement que nos enfants y reçoivent – qui votent à chaque élection à plus de 50% pour le Rassemblement National. Si notre République est menacée, elle l’est par tous ces dirigeants qui sont spectateurs de leurs sorties de route politicardes dans les médias français. Frédérique Vidal a perdu une occasion de se taire.

11 replies on “ C’est quoi ce délire avec l’islamo-gauchisme ? ”
  1. Libération, Le Monde, Médiapart, Télérama, le Nouvelobs, France Inter sont d’accord avec vous.
    Le Figaro, Valeurs Actuelles, Causeur, Cnews, Régis Débray, Jacques Juilliard , Pierre André-Taguieff, Manuel Valls ne sont pas du tout d’accord avec vous. Mais ce sont des racistes de droites islamophobes. Ça ne compte pas.

    1. @Brindamour

      Etes-vous sûr d’avoir bien compris ce que j’ai écrit ? J’ai dit que la fac était en effet un lieu où l’Islam politique faisait caisse de résonance.

      En revanche, je crois que cette notion d’islamo-gauchisme ne veut strictement rien dire et, donc, tout le monde s’en fout. Parlons d’Islam politique et de son incompatibilité avec nos valeurs et notre République.

      1. Non, moi je ne m’en fous pas.
        L’islamo-gauchisme veut dire l’alliance d’une certaine gauche avec l’islam pour combattre le capitalisme et les valeurs de la civilisation occidentale. Edwy Plenel en est le plus parfait représentant.

        1. @Brindamour

          Parce que vous croyez qu’il y aurait un intention chez Plenel, avec ses petits poings musclés de combattre le capitalisme en s’alliant aux islamistes ? Tout cela est fumeux. Incroyablement fumeux.

          1. Je crois que M. Brindamour a tout à fait raison. À ceci près que ce que ces gens-là entendent détruire, c’est moins le capitalisme que la culture occidentale dont ils sont eux-mêmes issus

    2. Le Figaro, Valeurs Actuelles, Causeur, Cnews, Régis Débray, Jacques Juilliard , Pierre André-Taguieff, Manuel Valls (qui ca ?) devraient lire un peu plus le Canard enchainé où plusieurs articles récemment, font état des copinages de maires LR avec les islamistes locaux (du genre décri dans ce post, mais en pire), en échange de bulletins de vote.

      1. Que des maires de droite se couchent devant “leurs” musulmans n’empêche pas que c’est essentiellement la gauche, ou si vous préférez « une certaine gauche », qui a les yeux de Chimène pour ces populations, dont elle espère (gravement à tort selon moi) faire une sorte de prolétariat de substitution depuis qu’elle a totalement perdu les ouvriers et paysans français, à force de démence dite sociétale.

        1. @ Didier Goux : compter les (mauvais) points ; que se soit plus « une certaine gauche » ou moins « des maires de droite » ou vice-versa ; me semble assez puérile. En revanche, battre campagne en visant « une certaine gauche » ressemble bien à un tir de diversion particulièrement hypocrite. C’est quand même bien pratique pour éviter de soulever la question ; la mère de toutes sur ce sujet ; à savoir celle de nos relations très amicales avec des pays aussi laïques et démocratiques que l’Arabie Saoudite ou l’Égypte.

  2. Conneries de politicards dans leur terrain de chasse bien gardée., accessoirement Maçonsais pas francs. Du collier bien sûr.
    Je dis ça, je dis rien.

Répondre à dominominus Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *