Cette drôle de petite musique

Cette drôle de petite musique

J’ai plusieurs copains de gauche qui m’ont indiqué, ces derniers temps, leur intention de voter Le Pen au 2e tour de la Présidentielle en 2022. Leur détestation – leur haine ? – est telle vis à vis d’Emmanuel Macron qu’ils seraient prêts à franchir le rubicon.

La probabilité de l’élection de Marine Le Pen à la Présidentielle de 2022 est, de mon point de vue, extrêmement ténue pour deux raisons principales. Tout d’abord, c’est une femme et il s’agit, dans notre pays, d’un gros handicap quand on veut prétendre à la fonction suprême. Souvenez-vous de Ségolène en 2007 qui avait dû ferrailler contre les éléphants du PS et leurs railleries. “Mais qui va garder les enfants ?”, s’exclamait alors Laurent Fabius, dont les amis appelaient à voter pour François Bayrou. La 2e raison est qu’elle semble avoir a atteint son niveau d’incompétence et la France entière a pu s’en rendre compte lors du débat télévisé l’opposant à Emmanuel Macron. Il serait donc très inutile qu’elle nous en fasse collectivement la démonstration en arrivant à la tête de l’exécutif.

Pour ma part, je voterai blanc en cas de duel Macron – Le Pen en 2022. Et j’ai beaucoup de copains et d’amis qui en feront de même. Autrement dit, je ne pense pas que l’actuel hôte de l’Élysée soit le meilleur candidat de la droite et du centre droit pour affronter la présidente du Rassemblement National. Nous sommes à 1 an de l’élection et les sondages nous indiquent que la dynamique est dans le camp de la Marine nationale. La gestion de la crise sanitaire nous a montré qu’il manquait deux éléments au pedigree de notre actuel Président. Il n’a jamais été élu local. Et il n’a pas d’enfants! Le Pen, quant à elle, remplit les deux cases. Est-il le meilleur candidat pour affronter la candidate du Rassemblement National en 2022 ? Pas sûr.

Avec le passage au quinquennat, nous en avons oublié la nature parlementaire de notre 5e République. Sans majorité à l’Assemblée Nationale, le Président se retrouve relégué au statut de roi fainéant. Donc, si Le Pen en venait par malheur à se faire élire, elle ne pourrait ni gouverner ni remettre en cause notre constitution et nos traités, sauf à user, voire abuser du référendum.

4 replies on “ Cette drôle de petite musique ”
  1. Bonjour,

    Je n’ai pas changé une virgule à ce commentaire du 15 juin 2020.

    Macron peut gagner ou perdre ces élections, comme dans toute élection !

    Il faut déjà passer le premier tour, et à 20 % environ, cela devrait le faire sauf arrivée d’un invité surprise dans le scrutin, mais ni le PS, ni LR, ni LFI, ni EELV ne devraient passer le cap.

    Reste donc le RN de Marine Le Pen.

    Dans l’absolu, et même sans discours, les 3 premières années de présidence Macron peuvent-elles être électoralement bénéfiques au RN ? Rationnellement, Oui. Reste les deux prochaines années….mais elles ne partent pas vraiment sur des bases fondamentalement différentes.

    Après, pour un second tour, si ce sont ces deux là, et sachant que le schéma passé du « front républicain » n’aura pas lieu: entre ceux qui refuseront de voter, ceux qui refuseront de choisir, ceux qui seront prêts à pousser le curseur vers RN, ceux qui ne voudront plus voter Macron, ceux qui ne voudront jamais voter RN, ceux qui auront un coup de chaud, ceux qui auront un coup de froid, cela peut être du 50.5 contre 49.5.

    Même si Macron gagne, je pense que pour la première fois depuis que les élections sont concomitantes, les législatives peuvent introduire directement, en début de quinquennat, une cohabitation. Ce schéma vaudrait également, à mon avis, en cas de victoire du RN.

    Enfin, moi ce que j’en dis !

    Cdt.

  2. Bonjour,

    Merci.

    On va peut-être sortir un jour, ou pas d’ailleurs, du covid, mais le dilemme qui va se poser dans 12 mois, soit demain, va être – 5 ans après la dispersion façon puzzle des partis par Macron -purement dévastateur, quel que soit le résultat et ses conséquences.

    Cdt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *