Cette fois, c’est sûr : les blogs sont morts !

Le serveur qui héberge ce site est tombé jeudi dernier suite à une panne du CPU. Près de 5 jours d’indisponibilité ! Or, pas un seul « ami » ou « copain » n’a cherché à me contacter pour me signaler cette panne. Je mesure ô combien tous ces « gens » constituent des soutiens précieux. Grâce aux techniciens de la société Online, j’ai pu récupérer toutes mes données  et j’ai remis tous mes sites en fonction dès ce matin. Silence, ça tourne.

Tout le monde se fout éperdument de ce que nous écrivons, de nos identités numériques et accessoirement de ce que nous sommes. Un p’tit « J’aime » sur Facebook pour entretenir l’amitié ; un petit commentaire pour nous dire l’inimitié. Si nous écrivons, c’est d’abord pour nous faire plaisir, je crois. A part quelques illuminés du Far West eurois, nous ne prenons plus le temps de lire quoi que ce soit. La vidéo, les séries et Netflix ont pris le dessus. Faut-il donc continuer à écrire dans un blog ? C’est une vraie question à se poser. Faut-il nous filmer en train de lire ou dire ce que nous écrivons ? Pourquoi pas. Le succès de Youtube, TikTok, Twich et d’Instagram nous montre que les modes de consommation d’informations ont basculé définitivement vers la vidéo et l’image. Si nous voulons écrire, alors écrivons des bouquins pour être lus. Et encore, je n’en suis pas sûr.

Sur le plan professionnel, cette mésaventure m’a amené à réfléchir très sérieusement. Et mon immense générosité à produire supports et tutos accessibles gratuitement, je le crains, a atteint ses limites. Une fois la colère passée, je vous avoue que ce qui vient de m’arriver va m’amener à rentabiliser le temps passé. « I want my money back« , aurait dit une femme 1er ministre en d’autres temps. Restons polis.

 
5 replies on “ Cette fois, c’est sûr : les blogs sont morts ! ”
    1. @Nicolas

      Je sais que tu me lis. Mon blog pro est resté en panne 5 jours. Et aucun des 2500 visiteurs m’a informé de son plantage. Ça en dit long sur ce qui se passe dans la tête des gens et dans leur rapport au Web. Je pense que je me faisais beaucoup d’illusion et, du coup, cette « claque » m’a fait un bien fou.

      NB Extime fait 500 visiteurs/jour. C’est tout petit par rapport à mon pro.

  1. Ne le prenez pas mal, mais vous êtes (comme moi) un vieux chnoque qui a connu les temps glorieux où les comportements sur le Net étaient bien différents (qui se souvient de la « Nétiquette » ?) et où effectivement il était de bon gout de prévenir le propriétaire d’un site lorsque ce dernier tombait en carafe. Aujourd’hui le web, c’est un peu un centre commercial : qu’un magasin soit temporairement fermé, on hoche la tête et on passe au magasin suivant. Même lorsque Facebook est en panne, cela fait la une des journaux mais en fait je crois que les gens s’en foutent.

    En ce qui concerne le lectorat de ce présent blog, ne soyez pas trop dur avec lui :
    1) Sauf à ce que la date de parution de vos billets soient réglées comme une horloge, on ne peut pas savoir que ce site est en carafe si, comme moi, on y accède uniquement via RSS.
    2) Sauf à avoir mal cherché, je ne vois pas un moyen de vous contacter, du type denis@foo.com.
    3) Beaucoup de gens ne viennent pas suffisamment régulièrement vous lire et ne se sont même pas rendu compte que Extime n’a pas été disponible durant quelques jours.
    4) Vous n’aurez jamais l’audience de Youtube – c’est mieux ainsi – et alors ? Même si on est pas toujours d’accord avec vous, on vous lit car on estime que votre position de maire-blogueur rend vos billets bien plus intéressant qu’un tweet de Macron. Ca c’est de la démocratie et c’est bien le plus important.

  2. J’arrive trop tard (en vacances, je ne m’étais pas connecté depuis jeudi dernier …) mais j’aurais écrit la même chose que Cyrille.

Répondre à Denis Szalkowski Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *