Combattre l'obésité ?

Combattre l’obésité ?

L’obésité, dans la crise sanitaire que nous traversons, est un des facteurs importants de comorbidité. En prenant du poids, nous fragilisons notre cœur et nous avons plus de mal à respirer, compte tenu de la compression qu’exerce la surcharge pondérale sur nos organes.

J’entendais ce matin sur France Inter un médecin parler de la prise de poids, depuis le 1er confinement, chez les personnes âgées. Terrorisées par la peur d’attraper le p’tit chinois, elles restent claquemurées,  alors qu’elles pourraient sortir. Au final, elles aggravent leur fragilité et augmentent le risque de contracter des formes sévères du COVID-19.

Cette augmentation de poids ne touche pas seulement nos vieux. Elles nous touchent aussi du fait du télétravail, du confinement et du couvre-feu, de Netflix et de la sédentarité . Nous bougeons de moins en moins et je ne suis pas sûr que le reconfinement « serré » qui s’annonce soit la bonne solution.

Si nous prenons du poids, c’est aussi à cause de notre régime alimentaire : les sodas, l’alcool, un apport calorique trop important en rapport avec nos activités physiques dans la journée. Les autorités sanitaires en font-elles assez pour combattre le fléau de l’obésité ? Faut-il augmenter les taxes sur les sodas, sur les boissons alcoolisées contenant une part non négligeable de sucre ? Faut-il taxer la consommation de sucres raffinés pour privilégier les moins raffinés par modification du taux de TVA, par exemple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *