Confinement, couvre-feu, masques, gel hydroalcoolique : tout ça pour rien !

Confinement, couvre-feu, masques, gel hydroalcoolique : tout ça pour rien !

Malgré les cris d’orfraie des « complotistes », des « populistes » et sans doute bientôt des « révisionnistes » de la crise sanitaire, les autorités sanitaires des pays occidentaux – en y incluant la Chine – se sont lourdement trompés en cherchant à nous imposer des règles de distanciation sociale en population générale. Elles n’ont en fait servi à rien, selon l’étude scientifique relayée par le New York Times.

Nos dirigeants éclairés à l’huile de foin ont fait le choix de planter nos activités économiques et sociales, alors que, dès le début, des personnalités comme Didier Raoult nous expliquaient toute la relativité de ces différentes mesures, notamment vis à vis de cette jeunesse que nous avons sacrifiée pour sauver nos vieux apeurés. D’ailleurs, le gouvernement français n’avait-il pas affirmé Au début de la crise l’inutilité du masque en population générale ? L’explosion des prix de l’énergie n’est pas due à la guerre en Ukraine. Elle avait commencé dès la fin de l’été 2021 avec la reprise de l’activité tous azimuts. Dans ce contexte de tension sur les ressources, la chaîne logistique s’est cassée en morceaux, alors que l’usine du monde continuait sa politique du zéro COVID.

Les sanctions sur la Russie amènent aujourd’hui une grande majorité des pays du monde à commercer avec d’autres monnaies refuge que le dollar et l’euro. Le rouble est revenu à son niveau de 2014-2016. Idem pour le yuan chinois. Afin de financer notre dette causée en grande partie par deux années de décisions imbéciles, nous sommes obligés aujourd’hui de monter nos taux d’intérêt. Le marché du neuf en matière d’immobilier s’effondre lourdement, au point où les professionnels du secteur s’attendent à un recul de 40% du marché des maisons neuves pour 2023.

Résumons : nous avons les dirigeants que nous méritons !

2 replies on “ Confinement, couvre-feu, masques, gel hydroalcoolique : tout ça pour rien ! ”
  1. Si c’est relayé par le New York Times, Le Monde devrait donc en faire sous peu un copier-coller approximatif, à moins que les tchekniouzeurs entrent dans la danse macabre et trouvent à cette étude quelques virgules mal placées.

    Et à la prochaine pandémie, qui sera probablement H5N1 due aux élevages intensifs de volatiles et de visons et au taux de létalité avoisinant les 50%, on recommencera et continuera à croire en des mesures inefficaces mais rassurantes ; issues principalement du cercle techno-idolatre et de quelques scientifiques conformistes faisant « autorité ».

    1. @Cyrille

      Je ne pense pas que les médias français relaieront cette information. Ils renieraient tous les bonimensonges qu’ils nous auront assénés durant plus de deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *