Crimes de guerre

Crimes de guerre

LFI est aujourd’hui vilipendée sur la place publique par la droite, l’extrême-droite, l’ultracentre et la gauche de droite pour un soutien putatif au Hamas. Pourtant, les responsables de ce mouvement ont été très clairs. Mathilde Panot a dénoncé les crimes de guerre des milices islamistes contre les civils israéliens. Il faut arrêter le procès d’intention fait aujourd’hui à la France Insoumise. François Ruffin, de son côté, a qualifié le Hamas d’organisation « fanatique terroriste« . LFI ne présente aucune ambiguïté sur cette question. Israël – et plus largement la communauté internationale – ont le droit et le devoir de dégommer physiquement les dirigeants islamistes du Hamas et du Jihad islamique.

Depuis samedi, plus de 290 enfants palestiniens et 230 femmes palestiniennes sont morts sous les bombes israéliennes. Comme le rappelle Amnesty International, je cite, « les attaques disproportionnées et indiscriminées contre les civil·es sont interdites. Ce sont des crimes de guerre. » Le soutien aveugle à la riposte  et la vengeance israélienne va se finir dans un bain de sang voulu par le Hamas.

Dans ce conflit, notre devoir est de rappeler le droit des deux peuples à disposer d’eux-mêmes dans les frontières de 1967. Tout Etat refusant ce prédicat doit être banni de la communauté internationale. Pour que Israël puisse vivre en paix, il faut empêcher toute militarisation d’un futur Etat palestinien en contre-partie de l’évacuation de toutes les colonies israéliennes. La paix est à ce prix.

6 replies on “ Crimes de guerre ”
  1. « Mathilde Panot a dénoncé les crimes de guerre des milices islamistes »
    Ouf, je suis rassuré !
    Ah non, en fait, c’est pas ça qu’elle a dit… Raté.

        1. Exact. Islamiste, c’est moi qu’il ait ajouté ! Oui, car ces ordures du Hamas et du Jihad islamique sont avant tout des islamistes qui asservissent les Palestiniens de Gaza, financés par le Qatar et l’Iran.

  2. Les politiques et journalistes fonctionnent si la pensée pouvait être numérisée avec des 0 ou des 1. Ainsi, si vous ne dites pas ceci alors c’est que vous soutenez ceux-là. Si vous ne criez pas « vive la République » c’est que vous êtes séparatiste. Vous questionnez notre rôle dans la guerre en Ukraine ? Vous êtes donc pro-poutine. Contre le pass sanitaire ? Antivax. Manifestez à Ste Soline ? Vous êtes un écoterroriste. Contre le Linky ? Un anti-tout. Questionnez la 5G ? Vous êtes un Amish. D’ailleurs, si vous n’êtes pas avec nous, alors vous êtes contre nous. Nous sommes gouvernés par des esprits binaires. Des machines.

    1. Très juste. Une police de la pensée qui, de surcroît, déraille totalement dans sa vision du monde, submergée par ses petits intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *