Dans le rouge

Dans le rouge

Du fait de mon activité professionnelle, je n’ai plus beaucoup de temps à consacrer à d’autres choses que mon boulot. Plus aucune vie familiale. Moins de temps à consacrer à la Mairie. Le temps que j’ai de disponible, je le consacre à diminuer ma charge mentale, à l’image de ce texte que je suis en train d’écrire… pour ne rien dire. Du coup, je suis à la bourre dans tout. Et puis cette très grande fatigue…

Hier soir, j’ai tout de même pris le temps de regarder AKA, le dernier film de Morgan S. Talibert. J’ai le livre de Virginie Despentes sur ma table de chevet, en jachère. Je consacre du temps aussi à m’informer dans ce déluge de fake news d’Etat propagées par les chaînes d’information continue et les médias subventionnés. Jugez-vous par vous-mêmes ! « Toutes les autoroutes… En partie vrai« . Ca vaut son pesant de cacahuètes.

J’ai, de fait, déserté Facebook. Et j’en ai oublié l’animation du Ranch du Bosc-Yves dans ma commune. J’ai des monceaux de choses à faire, y compris sur le plan professionnel. J’en suis à l’heure des choix. Et, en même temps, j’irai manifester à Evreux lundi 1er mai avec ma casserole pour réclamer à cors et à cris la démission de cet apprenti despote qui fait office de Président de la République. Les arrêtés pris par les Préfets à chacune des visites de nos ministres et Président sont de plus en plus ésotériques et montrent la dérive autoritaire constatée à l’occasion des Gilets jaunes et de la crise sanitaire où nous avons été privés des libertés fondamentales. Le pouvoir est aux abois. Et, pour sortir de cette situation, sans majorité, il n’y a aucune autre solution que de dissoudre ou de se démettre.

Dimanche matin, j’essaierai d’aller faire un tour aux morilles. La lune est montante et nous avons eu quelques jours de chaud. Peut-être un coup de VTT lundi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *