De l’air pour 2019

A toutes et à tous, je voudrais tout d’abord vous exprimer tous mes vœux de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année 2019.

Respiration démocratique

Je n’ai pas, hier, entendu grand chose de la part du Président sur la nécessaire réforme de nos institutions. A l’occasion du mouvement dit des gilets jaunes, la demande d’une plus grande  respiration démocratique n’a pas été vraiment entendu par le pouvoir. Pouvons-nous encore, au XXIe siècle, continuer à fonctionner comme l’avait souhaité le général de Gaulle en 1958 ? Comme pour Sarkozy et Hollande, le costume du grand Charles est bien trop grand pour un « gamin » de 40 ans. Oui, il faut introduire le référendum à tous les étages de notre société et arrêtons d’avoir peur du peuple ! Et l’Assemblée Nationale doit reprendre en main l’agenda parlementaire. Elle doit être la seule institution à l’initiative des lois ! L’exécutif n’a plus à faire les lois dans ce pays.

Changement d’hommes

Ce que je souhaite pour 2019, c’est aussi que notre Président s’entoure réellement. A l’occasion de l’affaire Benalla, l’audition au sénat d’Alexis Kohler, cet été, m’a fait froid dans le dos. Ce qu’on attend d’un homme politique, c’est qu’il sache s’entourer de personnes différentes de ce qu’il est lui-même. Clairement, Emmanuel Macron a fait le choix d’une certaine forme de conformisme de caste. J’attendais qu’il fasse le choix de personnes d’expérience, lui qui en a si peu.

Un coup des Russes ?

Depuis quelques jours, les réseaux macronistes accusent les Russes d’être à l’origine de la poussée de violence au sein des Gilets jaunes. Les propos du Président sur la vérité, là-encore, m’ont fait froid dans le dos. J’ai la sensation que le pouvoir cherche d’une manière ou d’une autre cadenasser la parole. Eh bien, je vous le prédis, il n’y arrivera pas ! Notre niveau d’information et de connaissances progresse toujours plus, sous l’impulsion des réseaux sociaux et de Wikipédia. C’est un mouvement irréversible. Accessoirement, arrêtons de croire que les Français sur les réseaux sociaux et ailleurs ne savent pas démêler le vrai du faux ! Arrêtons, deux minutes, de nous prendre pour des cons.

1 reply on “ De l’air pour 2019 ”
  1. Il est effectivement urgent de changer de constitution et de République. Quant à l’information j’ai noté que seul un « spécialiste » politique s’était exprimé après les vœux télévisés d’Emmanuel Macron; exit donc les reactions des responsables des partis politiques. De même après la manifestation des Champs Elysées nous n’avons eu le nombre des participants que par la voix officielle; exit le nombre de participants comptabilisés par les organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *