De la musique que c'est pas la peine !

De la musique que c’est pas la peine !

Je continue d’explorer les pépites de la chanson française. Après Aya Nakamura dont j’ai eu l’outrecuidance de vous parler de l’œuvre, je voudrais vous entretenir de la Grande Zoa Zaho. Son dernier opus – Le Monde à l’envers – vous bouleversera au plus profond de votre âme. Jugez-en par vous-même :

  1. Bonne Nouvelle… Pas sûr.
  2. Tant de choses… pour rien.
  3. Brouiller les ondes… Une version plus moderne de « Elle nous brouille l’écoute » ?
  4. Comme tous les soirs… je m’endors.
  5. J’ai pas le time… Oui, et alors ?
  6. Salamalek … Ben non.
  7. Je rentre à la maison… Ça finit toujours par arriver.
  8. Leilo… Euhhh, je connais pas.
  9. Laissez-les kouma… Comme elle se la pète !
  10. Laissez-les kouma… Bis repetita placent.
  11. Selfie… Sans moi.
  12. Te amo… On ne se connaît pas.
  13. On fait semblant… Parfois
  14. Parle-moi… Pour te dire quoi ?
  15. Tant de choses… inutiles.

Et maintenant, écoutons religieusement ! Le normand et le breton ne m’en voudront pas, j’espère, de leur apporter un peu de culture française et un peu de joie, par ces temps de claque-murage.

8 replies on “ De la musique que c’est pas la peine ! ”
    1. @Nicolas

      Oui et c’est pour ça que j’en parle. Je continue mon pèlerinage dans cette nouvelle France que je ne reconnais plus tout à fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *