En 2022, tout sauf Macron : une chèvre fera l'affaire !

En 2022, tout sauf Macron : une chèvre fera l’affaire !

J’avais voté pour Macron en 2017 dès le 1er tour. J’étais dans une logique du Tout sauf Fillon.

A l’élection présidentielle de 2022, je voterai au 1er tour pour celui ou celle qui aura le plus de chances de battre au 2e tour l’actuel Président, candidat à sa propre succession. Je pense que la France ne peut pas se payer le luxe de 5 années supplémentaires avec Emmanuel Macron. Lors du Grand Bourgtheroulde, j’avais évoqué les problèmes que nous rencontrons dans nos écoles rurales, bien plus mal traitées que les zones REP où l’État a dédoublé les classes de CP-CE1. Notre école de Saint-Eloi-de-Fourques a été l’objet de violences sans précédent – niées par l’institution – de la part d’enfants de CP , jusqu’à ce que notre riposte médiatique porte enfin ses fruits. Qu’a fait ce Président  pour la culture, la rénovation thermique des bâtiments ? Il nous propose désormais 6 nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR, comme Le Pen et les autres, nous rendant toujours plus dépendants de nos approvisionnements en uranium. Sur les pesticides, nous avons une charte qui n’est clairement pas appliquée par une majorité de représentants d’un syndicat agricole devenus spécialistes dans le lâcher de fumier aux portes des grilles des préfectures.

Et puis, il y a cette gestion de la crise sanitaire, où, aujourd’hui, les médecins de plateaux expliquent que les non vaccinés seraient des assassins  sans aucune contradiction. Pour rappel, les enfants sont non vaccinés. Cela en fait-il des criminels pour autant, alors que l’État a demandé aux personnels soignants contaminés de continuer de rester en poste au printemps 2020 ? Cela fait-il des personnels soignants vaccinés des meurtriers alors qu’ils peuvent infecter les malades de l’hôpital public, des cliniques et des EHPAD ? La France, avec la mise en place du passe sanitaire, est devenue l’usine à baffes du monde, prise en exemple par une grande partie du monde anglo-saxon, à l’exception de la seule Angleterre. « God save the Queen. » Bojo a lâché l’affaire et sa politique permet aux Britanniques de vivre normalement, sans confinement, sans couvre-feu, sans passe sanitaire et sans obligation vaccinale, avec un taux de vaccination inférieur à la France. C’est aujourd’hui la seule issue à cette crise dans laquelle nous enferment les autorités politiques à des fins purement électoralistes.

En 2022, je voterai donc au 1er et au 2e tour pour les candidats proposant la suppression immédiate du passe sanitaire, les mieux placés pour battre Macron au 2e tour. Je voterai contre tous ceux qui veulent le maintien de ce passe et l’obligation dite « vaccinale » à coup d’injections expérimentales, en opposition totale avec le Code de Nuremberg. Très clairement, ce sera mon seul critère de vote. Et tant pis, si nos actuels députés se sont dessaisis de leurs pouvoirs en approuvant les dispositions de la loi du 5 août relative à la gestion de la crise sanitaire permettant de gouverner par ordonnance et par conseil de défense jusqu’au 31 juillet 2022 ! Je préfère avoir une chèvre à Emmanuel Macron, quitte à franchir un impensable Rubicon. Je ne peux pas accepter que 5 millions d’électeurs soient considérés comme des parias, des sous-hommes. Jamais, ô grand jamais, je n’aurais pensé subir une telle ignominie, une telle infamie.

5 replies on “ En 2022, tout sauf Macron : une chèvre fera l’affaire ! ”
  1. J’espère que les chèvres ne vous tiendront pas rigueur pour l’insulte, parce que des niveaux chèvres je n’en vois pas non plus qui pourraient évidemment être en mesure de passer

    Pour le reste une arnaque reste une arnaque.

  2. Ce sont plutôt les vaccinés qui sont les criminels; ils se sont affranchis, sans la moindre retenu, des gestes barrières, nous répondant, quand on leur demandait de mettre le masque : « je m’en fous, je suis vacciné ».

Répondre à HACHET Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.