Fait divers

Fait divers

Je lisais Élodie sur son départ de Twitter et son adhésion à Mastodon. Je cite  : « Évidemment, comme je suis un mouton, j’ai suivi le mouvement et j’ai créé mon Mastodon. » Pour ma part, je pense que le rachat de Twitter par Elon Musk est une très bonne nouvelle.

Je me suis inscrit sur Mastodon en août 2019 sur l’instance Mamot de la Quadrature du Net. Ce réseau était jusqu’à présent réservé aux geeks, aux linuxiens et autres professionnels de l’informatique. Je ne suis pas sûr que l’apport de viande fraîche d’horizons plus généralistes changera la nature de ce réseau qu’Élodie et les autres finiront par abandonner très rapidement. L’instance Mamot que j’utilise ne permet pas de sauvegarder les messages publiés au delà de 2 ans. Pour faire court, à l’image de Diaspora, ce réseau n’a strictement aucun intérêt pour des influenceurs et des citoyens ordinaires, compte tenu de la nature et du nombre d’abonnés qui y grenouillent. De surcroît, la structure décentralisée de tous ces « fedivers » ne se prête pas à la modération. Pour faire court, c’est encore bien pire que Twitter !

Les alternatives à Twitter

Même si je n’ai strictement aucune intention de quitter Twitter, j’utilise d’autres réseaux sociaux, en dehors des Facebook, Instagram, Discord, TikTok et compagnie.

Parlons de Gettr, le réseau des conservateurs américains. Sur le plan fonctionnel, c’est le réseau social qui se rapproche le plus de Twitter. Mais j’ai peur que mes camarades de la social-écologie, à l’image d’Élodie, ne s’y trouvent pas totalement à l’aise… dans leurs baskets.

Autre clone de Twitter : Gab. D’après Mr Wiki, ils abriteraient de dangereux terroristes et même des néo-nazis. Pas sûr qu’Élodie aille y traîner ses guêtres…

Je pourrais aussi proposer à Élodie d’aller sur Vk, le russe ou sur Weibo, le chinois. Des espaces de liberté – quand vous ne vous faites pas pirater votre compte – desquels la modération et la censure sont totalement absentes ! ;+)  Reddit est du même acabit : il est difficile d’y publier le moindre contenu sans qu’un ayatollah ne vous explique les règles de ce réseau social.

Synthèse succinte

Pourquoi voulez-vous que les 1.3 milliards d’utilisateurs de Twitter aillent s’expatrier dans des réseaux ésotériques, à l’image de ceux que je viens d’évoquer ? Faire le choix de gazouiller ailleurs que sur Twitter, dans le contexte de son rachat par Elon Musk, n’est à mon sens qu’une simple posture. Et je ne vois pas les institutions, les médias, les annonceurs, les influenceurs, les entreprises renoncer à cet outil de communication.

Avec Google+ lancé en 2011, nous pensions disposer d’un réseau social alternatif à Facebook, accessoirement à Twitter. Et, puis, Google a décidé de sa fermeture en 2018. Dans le domaine des réseaux sociaux, la taille des acteurs et le nombre de leurs abonnés font aujourd’hui qu’il y a un intérêt ou pas à y publier. Mastodon, avec ses 2 millions d’abonnés par vent de dos, est très loin d’avoir atteint les 436 millions d’utilisateurs actifs. Pour l’instant, seuls 1 petit million d’utilisateurs auraient quitté l’oiseau bleu pour voler vers d’autres cieux.

 
3 replies on “ Fait divers ”
  1. Tout ça pour ça ?
    Et en plus, pour déformer mes propos et parler de mon « départ de Twitter » alors que j’y suis encore…
    Eh beh.
    Pour le reste : rien de neuf sous le soleil : un benchmark des réseaux sociaux, quoi.
    Pfffiou

  2. Je n’ai rien compris, mais pas grave.. je ne veux pas aller sur ces réseaux, ça m’emmerde de parler ou d’écrire sur un sujet en 18 mots chrono avec un pékin de pétaouchnok alors que j’ai dû mal à parler avec mes voisins de rue..
    Je dis ça, je dis rien, c’est juste pour participer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *