Gouvernés par BFMTV

Gouvernés par BFMTV

J’ai appris par la bande qu’Emmanuel Macron, lorsqu’il était à son bureau de l’Élysée, laissait la télévision en continu sur BFMTV. Il recommanderait d’en faire autant à tous ses conseillers. Pourquoi pas LCI ? Tout simplement parce que BFMTV a la plus grande part de marché, même si son leadership est aujourd’hui contesté par Cnews sur certains créneaux de la journée. D’où cette tentative de triangulation un peu vaine sur les questions de l’identité et d’immigration, vu le poids donné à la parole d’Eric Zemmour sur cette antenne.

Or, depuis plusieurs jours, de quoi parlent-ils, nos braves journaleux de la chaîne d’information continue ? De vaccination. Les médecins fraichement décorés de la légion d’honneur et les LR qui défilent à l’antenne sont aujourd’hui dans la surenchère. Ça n’irait pas assez vite. Pire, nous serions la risée du monde entier, dixit la Marine Nationale qui sent le bon coup à jouer dans cette période de pré-campagne électorale.

Du coup, notre Président-enfant s’agace, se met en colère. Il trépigne face à autant d’incurie, de soucis logistiques. Devra-t-il bientôt recourir à l’armée ? Face à cette lenteur, il faut reprendre la main. Il faut communiquer. Alors, il invente un comité citoyen. Il dépêche son porte-parole sur les plateaux de télévision pour éteindre le feu et pour que la parole gouvernementale reprenne toute sa place sur l’antenne de BFMTV.

J’ai été surpris du contenu des vœux de notre Président-enfant, jeudi dernier. S’il a su faire le bilan de l’année passée, je n’ai strictement rien entendu de ce qu’il comptait faire pour 2021. Juste un mot sur le Brexit sur lequel les chaînes d’information tournaient en boucle. Et pour cause. S’il a su profité des 1er mois de son quinquennat pour abroger l’ISF auquel allait être soumis sa femme Brigitte et mettre en œuvre la flat tax, singeant en cela ce qui se fait partout ailleurs, cet homme me semble manquer cruellement d’autonomie et s’englue dans les problèmes du présent sans être en capacité de dresser la moindre perspective. Emmanuel Macron est creux, vide de sens. Et notre erreur originelle est d’avoir cru qu’un homme venant du monde des affaires sachant parler l’anglais était capable de diriger la France. En 2022, ses communicants ne pourront pas nous opposer un storytelling sorti de leurs chaussettes puantes face à la réalité de son inaction politique. Je ne crois pas qu’il soit aujourd’hui le meilleur candidat à droite et au centre droit pour affronter la Marine Nationale en 2022. L’avenir est imprévisible ou presque.

4 replies on “ Gouvernés par BFMTV ”
    1. Il avait bien essayé quelque chose avec ses monologues du Grand Débat, puis avec la convention citoyenne.

      Quand on regarde le gouvernement, j’ai parfois l’impression qu’il a procédé par tirage au sort.

  1. Je vois certains blogs pourtant sceptiques à propos du coronacircus et de vaccins trop rapidement sortis des fûts, faire des remarques ironiques sur le retard vaccinal de la France ; c’est quelque peu bizarre (pour rester correct).
    Ca m’interpelle
    1° on peut toujours cracher sur ce gouvernement d’obéissants larbins, il n’empêche qu’il n’y a aucune compétition à rechercher pour une injection d’un truc ignoré des scientifiques et médecins eux-mêmes.
    2° On ne peut pas se plaindre d’avoir semer le doute sanitaire ou/et médical pendant des mois à coup de mensonges, de mesures débiles qu’aucune étude scientifique ne démontre, d’images chocs et de chiffres bidonnés et de décrêts suspects, et en même temps déplorer leurs conséquences. Sauf à avoir des « signes évocateurs de corona, comme le nez bouché », les plateaux d’huitres télés puent le pourri..
    3° Le code de la santé publique est très clair,(article L 1111-4) il faut l’accord de la personne pour se faire traiter. Ca va moins vite. Soit le pays respecte ce droit pour une fois, soit il recourt effectivement à l’armée en laissant le choix : une balle ou un vaccin. Si on en arrive là, on sera sur une technique de « tueur de coûts » sur les lignes de la sécu et des prestations retraites.
    4° S’il devait y avoir des effets adverses importants après injection du jus vite fait, nous devrions être contents de les observer chez les Lucky Luke de la piquouze non ?
    De toute manière le gueux qui n’a pas encore lu que le dit vaccin (thérapie génique), n’a aucun effet sur l’infection avec ses prochains, ni un empêchement à connaitre à nouveau des « signes évocateurs de », celui là ferait bien de s’y mettre, puisque vacciné il ne va pas comprendre pourquoi il devra garder la capote faciale et respecter de nouvelles réclusions et tout le tintouin pendant des mois encore…
    Il y a épidémie de fricvirus..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *