Hidalgo 2022 : la candidature impossible !

Hidalgo 2022 : la candidature impossible !

Derrière une image de bien-à-gauche, Anne Hidalgo appartient à la droite du Parti Socialiste, à son aile libérale. Elle s’est prononcée en faveur du OUI au TCE, en 2005. C’est la période où elle s’oppose au sein du PS à la licence globale ! Lors de primaires socialistes de 2006, elle soutient Dominique Strauss-Kahn. Parlant de Benoît Hamon à l’occasion de la campagne présidentielle de 2017, elle aura ces quelques mots : « […] il a un positionnement politique qui n’est pas le mien. Je n’ai jamais été à la gauche du parti« . Trop droitière, elle n’a pas cette capacité aujourd’hui de rassembler son camp, qui se réduit à une peau de chagrin !

Une femme… clivante

C’est une femme considérée « sectaire » et « autoritaire » par une majorité de Parisiens qui auront tout de même choisi de la réélire, faute de d’opposant(e) crédible ! A sa décharge, ce n’est pas facile d’être une femme de ce niveau en politique. Elle est la 1ère femme, maire de la ville de Paris. Les Français ne sont pas prêts à faire le choix d’élire une femme à la Présidence de la République. Je le dis d’autant plus facilement que j’ai soutenu Ségolène Royal en 2006 et 2007. La seule femme à avoir eu des responsabilités de ce niveau dans notre pays fut Édith Cresson. Elle est restée 1er ministre 11 mois et demi, du 15 mai 1991 au 2 avril 1992, obligée de démissionner du fait de son impossibilité à gouverner.

Et, puis, une casserole sous forme d’emploi fictif !

Tout en étant adjointe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, Anne Hidalgo a continué d’être rémunérée par le ministère du travail de mars 2001 jusqu’au 1er février 2003. Elle est contrainte par une action du syndicat SUD de rembourser 21.659,05 euros des salaires à l’administration. Les représentants syndicaux n’en restent pas là et demandent le remboursement des sommes versées au cours des 19 mois précédents, soit environ 80000 euros. Le Canard Enchaîné, quant à lui, parle de 119000 euros de rémunérations indûment perçues, au total.

Anne Hidalgo aurait porté plainte contre le syndicaliste de SUD qui a révélé cette affaire. Elle a même menacé le journal Capital. Pas le Canard ? Nous ne savons pas à ce jour quelles sont les avancées de la justice française sur ce dossier ! Une belle casserole qui ne manquera pas de se rappeler au bon souvenir d’Anne Hidalgo, au cas où il lui viendrait cette idée saugrenue de se présenter à l’élection présidentielle de 2022…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *