L'étrange silence des médias indépendants

L’étrange silence des médias indépendants

Que ce soit dans Mediapart, le Canard ou encore le Diplo, le moins qu’on puisse dire est qu’il semble particulièrement disert au sujet de l’épidémie de COVID-19, dénommé encore SARS-COV-2. Aucune étude sur la construction de l’information dans les médias, sur les liens d’intérêts des médecins qui défilent sur les plateaux des chaînes d’information continue. Ce silence est pour moi un grand mystère. Reprenons.

Dans le Canard, nada

En 2020, le Canard n’a consacré aucun dossier à la crise sanitaire !

L'étrange silence des médias indépendants

Mediapart : silence radio depuis mai 2020

Pas un seul article de la rédaction de Mediapart consacré à la COVID-19, au Coranavirus ou au SARS-COV-2 depuis le 15 juillet 2020. Sur la situation française, rien depuis le 2 mai 2020 ! Et pas de chance pour moi, ce matin, un papier sur les élevages de visons comme source de l’épidémie…

L'étrange silence des médias indépendants

Le Diplo, presque rien

Côté du Monde diplomatique, à l’exception d’un article consacré à la présence du SARS-COV-2 dans les eaux usées en octobre, c’est silence radio depuis le mois de mai 2020.

L'étrange silence des médias indépendants

Les raisons du silence

La 1ère hypothèse est qu’il s’agit d’un choix éditorial un peu contraint et forcé, faute de sources. Le gouvernement a pris soin de construire la politique sanitaire au travers d’un Conseil de défense. Et les informations sont marquées du sceau « Secret défense ».

La 2e, c’est qu’ils gardent toutes les informations dont ils disposent pour les balancer lors de la campagne présidentielle. A la hauteur des liens d’intérêts des médecins et des politiques avec Big Pharma, il doit y avoir matière à en condamner plus d’un à la tentation d’une île.

La 3e, c’est qu’il s’en foutent, pensant tirer leur épingle dans ce brouhaha médiatique autour de cette crise sanitaire au travers d’articles sur les sujets de la vraie vie. Et là, c’est plutôt mauvaise pioche, de mon point de vue.

 

3 replies on “ L’étrange silence des médias indépendants ”
  1. C’est vrai que pour le Canard ça interroge, d’autant que les infos bizarres s’accumulent sans trop avoir à chercher loin ni longtemps. C’est probablement compliqué d’être satirique avec un coronavirus, ou alors plus simplement, les journalistes n’y touchent pas à cause de la contagion manuportée.
    Une autre raison plus terre à terre est qu’il y a beaucoup d’abonnés sidérés à perdre dans cette aventure même si les infos sont béton.

    (copier coller pour les autres cas)

    On peut être indépendant et savoir compter.

Répondre à Denis Szalkowski Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *