L'Europe en mode Thanatos

L’Europe en mode Thanatos

A la folie guerrière, dominatrice et meurtrière de Vladimir Poutine, nos dirigeants européens et notre chef des armées français répondent par leur folie suicidaire. L’Amérique du Nord, l’Europe, le Japon et la Corée du Sud sont les seuls au monde à vouloir mettre en place un régime de sanctions contre la Russie. L’Afrique, la Turquie, Israël ont besoin de son blé, alors que nos économies ont besoin de son gaz, de son pétrole et de son uranium. Nos dirigeants sont des fous furieux, incapables de comprendre que les classes moyennes vont être les 1ères victimes de l’explosion du coût de l’énergie et de l’alimentation dans les mois à venir. En France, elles voteront majoritairement pour la Marine Nationale le 24 avril, pouvant difficilement supporter dans la durée une hausse de 50% du prix du carburant au terme d’un mois de conflit russo-ukrainien.

Complètement décérébré, j’ai vu qu’un collectif d’abrutis patentés voulait débaptiser, en Vendée, un lycée… Soljenitsyne. Des électeurs d’Emmanuel Macron, d’Anne Hidalgo ou de Yannick Jadot, sans doute. Quelle bande de cons ! Dans cette escalade à la bêtise, disons que les Italiens risquent de devenir des vainqueurs toutes catégories, des champions du monde, puisqu’ils veulent déboulonner une statue de Dostoïesvski parce qu’il est un russe mort en 1881. Cherchez l’erreur.

Poutine a annoncé aujourd’hui vouloir se concentrer militairement sur l’Est de l’Ukraine et sur Marioupol qu’il entend punir pour ne pas y avoir accueilli les forces russes avec de la vodka. Les Ukrainiens russophones de cette ville résistante et héroïque vont subir, hélas, l’hybris du maître du Kremlin, dont le seul objectif est aujourd’hui de raser la ville pour nous montrer toute sa puissance, digne d’un concours de quéquettes d’un enfant de 6 ans. Pauvre type. Zelensky et sa clique auraient été mieux inspirés à pratiquer la Taqîha, en cédant aux Russes tout en organisant une résistance à laquelle l’armée russe aurait fini par succomber. Le combat de Poutine contre l’Ukraine est vain et inutile, au même titre que nos sanctions dont les seules victimes seront les peuples européens.

2 replies on “ L’Europe en mode Thanatos ”
  1. Paul Valéry aurait dit quelque chose comme ca : « Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entre-tuent parce que d’autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d’accord ».

  2. Il est vrai que Yannick Jadot fait pâle figure dans ce problème de l’Ukraine; nous avons lu ses propos : » Il faut exclure Poutine et la Russie de toute la communauté internationale ». Il met tout dans le « même sac »: le pays, le peuple Russe et les dirigeants. Manque de maturité sans doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.