L'identité de la France

L’identité de la France

Les maires de Lyon et de Bordeaux ont perdu une occasion de se taire. Il y a peut-être autre chose à dire et à faire que de s’occuper du Tour de France et du sapin de Noël, quand on est un maire « écologiste« . Je tiens à préciser, au passage, que je ne loupe aucune étape de montagne du Tour et qu’invariablement, nous faisons le sapin de Noël à la maison, mais aussi dans la salle des fêtes de la mairie, à la plus grande joie de ma fille Emma et des enfants de la commune.

Alors que nous sommes face à des enjeux et une urgence concernant à l’eau, l’énergie, le climat, les transports, le logement, la biodiversité, Messieurs Hurmic et Doucet sont tout simplement en train de discréditer le discours et l’action des élus écologistes par leurs propos parfaitement ésotériques, en décalage complet avec la réalité de nos populations. Une erreur de jeunesse ? Ils viennent d’être élus maire pour la 1ère fois de leur jeune vie politique. Sachez tout de même, que, grâce à vous, Messieurs, tous les écologistes de France et de Navarre se feront railler immanquablement par leurs adversaires.

Je ne vous remercie pas pour les dégâts considérables que vous avez déjà pu faire dans l’opinion !!! Quant à vos adversaires, après que vous les aurez bien fait rire, ils sauront rappeler aux Lyonnais et aux Bordelais – en temps voulu – que vous n’avez pas compris grand chose à ce qu’est notre pays. Relisez de toute urgence le bouquin de Fernand Braudel, l’identité de la France. Nous ne sommes pas là pour tenter de construire un monde à notre image. Nous ne sommes là que pour accompagner et accélérer les mouvements profonds d’une société qui n’aura pas le choix, du haut de ses 7 milliards d’habitants, de tendre vers un optimal écologique, tout en sachant que la perfection n’est pas de ce monde.

En quelques mois, vous serez parvenus à brouiller un message qui semblait avoir, pour la 1ère fois, une certaine résonance dans la société française. Une belle performance, assurément.

7 replies on “ L’identité de la France ”
  1. Superbe livre-testament, que celui de Braudel que vous citez ! Relu il n’y a pas si longtemps, je me faisais la réflexion qu’il y a, çà et là, des passages qui lui vaudraient sans doute, aujourd’hui, les foudres des impeccables progressistes de Télérama ou de Canal +… De là à faire de Braudel un complice de Marine Le Pen, il n’y aurait plus qu’un pas, lequel serait allègrement franchi par un Gauche de Combat, et quelques autres pensionnaires du même asile.

        1. @Didier

          Là, je pars au lit, rassuré. Il faut dire qu’elle ne fait plus peur à grand monde, la MLP, sauf peut-être à quelques moineaux auxquels on ressort tous les 5 ans l’épouvantail.

  2. Je suis parfaitement d’accord avec l’idée de fond de ce texte.
    Cela fait plusieurs années que je pense et dis qu’il faut créer une nouvelle structure politique écologiste « pur jus pur sucre » et digne de ce nom : « écologie » et digne de diriger notre pays.
    Nous autres, écologistes, ne pouvons accepter dans nos rangs celles et ceux qui discréditent nos théories et nos luttes par des déclarations immatures et stupides que nous lisons et entendons trop souvent.
    L’écologie est le seul et unique système qui puisse assurer un mieux vivre à tous les citoyennes et citoyens ainsi que la mise de notre pays sur la voie de la prospérité. L’enjeu est donc de taille.
    Parler de machisme relativement au Tour de France masculin relève d’un manque évident de culture: des Tours de France féminins ont bien existés.
    Quant au sapin de Noël, je rappelle qu’il est un symbole : celui de la « vie qui ne meure jamais » ou du « triomphe de la vie sur la mort ». Quoi de plus écolo?
    La singularité de l’écologie est d’avoir une base scientifique et non idéologique(Marxisme, Gaullisme…). En ce sens, je rejoins les propos (si je me souviens bien) du secrétaire perpétuel de l’académie morale et politique : » Les écologistes se trompent par manque de connaissances scientifiques approfondies ». Ignorant cette carence et soucieux de garder leur embryon de pouvoir, ils se réfugient dans une attitude de type  » religieux-sectaire »; les commentaires parus dans certains médias le prouvent: le mot « Ayatollah » revient souvent.
    Je serai clair: j’ai lu quelques écrits de Pascal Canfin, avec qui je partage beaucoup d’analyses; il donne des solutions permettant la création de dix millions d’emplois. A l’époque du Covid19 qui va entraîner la disparition de milliers d’emplois, les écologistes se trouvent dans une situation idéale pour appliquer leurs théories afin de remplacer les emplois perdus.
    Comblons enfin le fossé tans décrié qui existe entre le discours et le concret.
    Je vous attends sur ce point Mesdames et Messieurs les écologistes; des familles entières qui vivent dans la crainte de la perte de leur emploi espèrent en vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *