La dissolution contre-productive de Génération Identitaire

La dissolution contre-productive de Génération Identitaire

Génération Identitaire est l’incarnation de cette bêtise de l’homme blanc qui, du haut de sa couleur de peau et de sa chrétienté, se croit supérieur aux autres êtres humains venant des contrées lointaines. Nos identitaires seraient une sorte de version édulcorée des suprémacistes blancs américains. A l’image de Pétain, ils pensent que « la terre ne ment pas« .

La bêtise de Gérald Darmanin à vouloir dissoudre ce mouvement de bons fils de famille, c’est celle d’un poisson rouge qui a oublié l’attentat de 2002 d’Unité Radicale contre Jacques Chirac. L’avantage de l’existence de ces mouvements est qu’une fois institutionnalisés, ils canalisent la violence de tous nos petits fachos en herbe. Que recherchent nos gouvernants ? A pousser les jeunes d’extrême-droite dans la clandestinité à poser des bombinettes ? Ce qui m’inquiète le plus, c’est l’argument du ministre sur « le travail de sape de la République des militants de Génération Identitaire« . Je n’ai pas bien compris ce que revêtait, au juste, le concept éclairé à la bougie de travail de sape de la République. Je n’aime pas – mais pas du tout, du tout – le polymorphisme de cette expression qui pourrait être utilisée à bien d’autres occasions.

Nous glissons vers la démocrature, avec la complicité des partis de gauche, à dissoudre ce mouvement qui n’a jamais cassé trois pattes à un canard.  La dissolution, sauf à pousser les gens à se radicaliser dans la clandestinité, n’empêchera pas les identitaires de penser comme ils le font. Oui, il nous faut collectivement trouver des solutions aux questions posées par ces militants d’extrême-droite sur l’immigration, l’intégration, la violence dans les banlieues, la perte d’autorité. A défaut, laissons-les brailler. Laissons-les exprimer, comme ils y ont droit dans notre démocratie. Cette dissolution entache l’une des valeurs fondamentales de notre République : la liberté d’expression.

5 replies on “ La dissolution contre-productive de Génération Identitaire ”
  1. Comme dans de nombreux autres domaines (exemple au hasard : sanitaire), la gestion politique consiste simplement à montrer qu’on fait quelque chose. N’importe quoi, pourvu qu’on gesticule. L’ère de la com en somme. Pour paraphraser un célèbre général : on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant la république ! la république ! la république ! […]

  2. Je ne comprends pas cette charge contre Génération Identitaire. Ils ne se pensent pas supérieurs aux autres. Ils veulent simplement arrêter ou limiter l’immigration pour préserver l’identité de la France. Ils ne sont pas violents, ils respectent la loi. Et leur combat me semble nécessaire car je n’arrivepas à trouver un aspect positif à l’immigration africaine et musulmane, bien au contraire.

    1. @Brindamour

      Prenez le temps de revoir les Rivières Pourpres. Et vous comprendrez qu’il peut y avoir du positif à l’immigration venue d’ici ou d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *