La fin de l'épidémie de Covid-19, c'est maintenant !

La fin de l’épidémie de Covid-19, c’est maintenant !

C’est au moment où notre Président vient d’annoncer le prolongement du confinement pour 1 mois que les données nous montrent la fin de l’épidémie. Les graphiques éloquents qui attestent de cette réalité viennent de l’hôpital du docteur Didier Raoult à Marseille.

L’origine de l’acharnement des médias contre notre bon docteur Raoult

Dans une vidéo publiée hier, le bon docteur Raoult nous explique enfin d’où vient l’acharnement des médias contre son traitement à base d’hydroxychloroquine et de d’azithromycine, le plus prescrit au monde. Il provient des firmes pharmaceutiques, qui, à l’image du labo américain Gilead, proposent l’utilisation d’un antiviral hors de prix dans le traitement du Covid-19. Le souci est que les molécules comme le remdesivir n’ont aucun intérêt à être utilisées au stade avancée de la maladie, dans la mesure où la plupart des patients atteints n’ont plus de charge virale au moment où ils décèdent. D’autres médecins s’inspirent du traitement de notre bon docteur en remplaçant l’hydroxychloroquine par un autre cocktail médicamenteux et ça marche ! Le 9 avril, le journal Marianne nous révélait le pot au rose : le Président de la commission spécialisée « maladies infectieuses et maladies émergentes » du Haut Conseil  scientifique, Christian Chidiac, a des relations d’intérêts avec le  groupe Gilead.

Malicieux, notre bon docteur nous explique qu’il a été mis en cause par des liens d’intérêts supposés avec Sanofi, une entreprise française. Il nous montre alors l’évolution de la capitalisation boursière comparée de Gilead et de Sanofi, les marchés anticipant que la molécule commercialisée par Gilead soit retenue au niveau du protocole des tests européens au nom de Discovery. La pédagogie de l’infectiologue de renommée mondiale nous permet de comprendre, enfin, l’origine et les raisons de la cabale contre son traitement, relayée en cela par les idiots utiles du système – et de Gilead – que sont notamment Patrick Cohen et Dany Cohn-Bendit.

Une crise sanitaire ordinaire

Ce qui est intéressant dans cette vidéo est que le discours du docteur Raoult est intangible. Nous vivons une crise sanitaire très ordinaire et le nombre de morts est très en dessous de la grippe de 2017, dont personne ne se souvient aujourd’hui. Il nous explique, graphe à l’appui, qu’il n’y a en France, pour l’instant, aucune surmortalité liée au Covid-19.

Un décret surprenant

Dans un autre registre, pour essayer de comprendre ce qui se passe, un pharmacien invité de l’émission de Jean-Luc Morandini nous explique que la pénurie de masques est organisée au travers d’un décret pris par les autorités de santé pour interdire la vente des masques en pharmacie. Qui a un intérêt à organiser cette pénurie ? Ou bien est-ce la peur des effets dévastateurs de voir l’hôpital manquer de masques ?

Mes interrogations sur la prolongation du confinement

Avec ma femme, dès la 1ère intervention du Président, nous avons pensé que la décision du confinement provenait des ravages médiatiques et politiques d’images hypothétiques montrant des malades agonisant, en attente de places dans les services de réanimation des hôpitaux français. Il faudra aussi que nous nous interrogions sur l’intérêt à laisser filer notre déficit et notre dette en prolongeant le confinement et l’arrêt de l’activité économique. Les autorités britanniques ont décidé de faire fonctionner leur planche à billets, comme elles l’ont déjà fait en 2008, à la barbe des institutions financières européennes. Il y a du bon à ne pas être dans la zone Euro !

Je vous avoue ne rien comprendre à la décision des autorités chinoises d’arrêter une partie de leurs activités pour un bilan de 3341 décès et une population de 1.4 milliards, au moment où l’économie chinoise était en voie d’essoufflement avec un taux de croissance à 6.1%. Le fait de mettre à genoux les économies européennes et américaines est-il un choix géostratégique des autorités chinoises ? Avouons que ce serait là un pari extrêmement osé !

Mon incompréhension

Et surtout, je ne comprends toujours rien aux raisons de cette prolongation du confinement pour une durée d’un mois, sachant qu’une grande majorité d’entreprises vont reprendre le travail la semaine prochaine. Comment est-il possible qu’Emmanuel Macron, après avoir rencontré le docteur Raoult la semaine dernière, ait pu prendre une telle décision, alors qu’il avait en main tous ces éléments ? Quel est l’intérêt, avec la prolongation du confinement, à entraîner notre pays dans un chaos économique et social dont nous mettrons des dizaines d’années à nous remettre ?

 

1 reply on “ La fin de l’épidémie de Covid-19, c’est maintenant ! ”
  1. A mon avis d’ex virologue confronté aux panzooties de coronavirus aviaires, l’épidémie est en train de s’éteindre sous l’effet du confinement, pas naturellement. Il faut donc espérer que l’effet saison soit suffisant pour que ce que Raoult énonce comme une hypothèse se réalise chez nous, vu le contexte de dénuement en tests, masques, lits d’hôpitaux qui ne supporteraient pas le pic naturel non écrêté par le confinement, même en traitant avec son protocole, que tout le monde ne sera pas en état de suivre à la maison.
    Merci pour les dessous des cartes médicamenteuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *