La liste des rognons de la gauche

La liste des rogatons de la gauche

J’aime les rognons rogatons.

Nous allons voter pour les régionales. Et, en Normandie, il y a une liste de rogatons d’union de la gauche, dans laquelle pataugent quelques représentants d’EELV. C’est une bêtise. Dans une élection à deux tours, le principe est toujours le même : se compter au 1er ; rassembler au 2e. La gauche, dans ce pays comme dans beaucoup d’autres, n’existe plus. La société s’est rétractée, enfermée, droitisée. Le seul espoir, pour disposer d’une réelle alternative, est de construire un mouvement d’écologie politique autonome qui arrime les électeurs du centre et de la droite. Le seul souci est que les gauchistes invétérés ont compris que leur avenir politique était compromis, en s’affichant sous leurs vraies couleurs. Du coup, ils ont investi le champ de l’écologie politique, comme Eric Piolle à Grenoble. Pour ces régionales, j’envisage donc de voter nul et au 1er et au 2e tour.

Nous allons voter pour les départementales. Dans mon canton, c’est un communiste, représentant naphtaliné de l’ancien monde politique, qui conduit une nouvelle fois les troupes de gauche à la défaite. Compte tenu de l’abstention à venir, il lui faudrait atteindre au moins 25% pour se qualifier pour le 2e tour. Et même s’il les atteint, il appellera à faire barrage au Rassemblement National et à voter pour les deux candidats de la liste LR-LaREM qu’il côtoie au bureau de l’Intercom Bernay Terres de Normandie, avec « loyauté » selon ses propres mots. Une fois de plus, les électeurs de gauche seront les dindons de cette grande farce de cette union qui n’existe uniquement quand PS-PCF sont dans l’opposition pour gagner des postes. Tout cela n’est que mascarade. Là-aussi, j’envisage très sérieusement de voter nul aux deux tours de cette élection.

2 replies on “ La liste des rogatons de la gauche ”
  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    ° « La gauche (…) n’existe plus ». Privatisation après privatisation, ce sont les milieux financiers et les lobbys qui dirigent notre pays.
    ° « Le seul espoir (…) est de construire un mouvement d’écologie politique autonome » Je partage cette idée depuis plusieurs années et ne suis pas le seul. Malgré mon âge, je suis prêt à participer à ce mouvement.
    EELV n’a pas encore compris que l’écologie est un système reposant sur la science (pourquoi un produit est « toxique »? Pourquoi un élément est polluant?) et non sur une idéologie ( Marxisme, Gaullisme…).
    Peut on voter pour EELV et ses amis sachant que Les Verts soutenaient en leur temps Jean Luc Recher
    -Qui était favorable à la déviation routière d’Autheuil Authouillet alors que la position officielle des élus régionaux écologistes (?) étaient d’être contre.
    – Qui acceptait la venue d’un établissement classé « Seveso » sur le territoire dont il avait la charge.
    – Qui avait, à l’égard des femmes une attitude sur laquelle je laisse chacune et chacun le soin de se renseigner.
    Je complète en constatant que dans un bon nombre de cantons Français, EELV soit disant anti- nucléaire n’hésite pas à s’allier avec des groupes pro-nucléaires.
    Faute de groupe écologiste sincère et fiable, je voterai « blanc » dés le premier tour de ces 2 élections.
    N.B. J’invite à lire sur le site « café radical » l’article relatif au slogan « Faire Face » employé par certains candidats; il mérite débat.

  2. Faut faire plus simple : voter selon sa conviction pour un candidat/parti/programme.
    Pas pour d’union pour moi : soit l’un des trois est seul et éventuellement d’autres se greffent mais sans compromis du principal, soit non.
    #PlusjamaisPS déjà, ensuite EELV bof, ça dépend de la ligne (pas de Jadot capitaliste en gros) et pour le PCF bof c’est devenu un boulet pro-PS…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *