Le 24 avril, pas une seule voix pour Macron

Le 24 avril, pas une seule voix pour Macron

Je ne serai, au final, pas capable de voter pour Le Pen le 24 avril. Je le regrette, au même titre que j’ai un peu de mal à comprendre le mot d’ordre passé par Mélenchon, dont ses électeurs n’ont strictement rien à faire. Dans 15 jours, je voterai probablement blanc ou nul, même si je suis tiraillé.

Pour ceux qui sont capables de voter pour la fille du borgne, sachez que je vous envie et que je vous remercie par avance pour ce geste citoyen d’hygiène démocratique. Sans doute, n’arriverez-vous pas à nous débarrasser de tous ces fachos normopathes de l’ultra-centre qui ont attenté durant deux ans à nos libertés fondamentales, aux miennes, à ceux de ma femme et de mes enfants en nous imposant confinement, couvre-feu et passe sanitaire devenu vaccinal ! Non-vaccinés, nous avons vécu l’infamie.

Je voudrais aussi et surtout remercier ces andouilles d’écolos, de communistes et de socialistes français, qui, en maintenant leur candidature, ont permis à Marine Le Pen d’être au 2e tour. Ma petite satisfaction très personnelle est de vous voir sombrer financièrement. Il ne fallait rien attendre des cocos. Leur ambition a toujours été de casser la gauche et l’écologie politique, en préférant mettre en avant l’épouvantail d’une droite dure ou de l’extrême-droite afin de conserver quelques bastions. Cette fois, ils s’en sont pris à leur concurrent direct, avec un succès très relatif. Alors, assumez ce que vous êtes devenus : des dindes et des dindons qui permettent à une droite néo-libérale autoritaire de se maintenir au pouvoir en appelant à voter pour elle au 2e tour !

Les 5 années que nous allons subir avec Macron seront un naufrage pour notre pays. Une fois les élections passées, sera venu le temps de la colère… C’est la seule chose qui nous restera !

6 replies on “ Le 24 avril, pas une seule voix pour Macron ”
  1. Macron (et son équipe) m’horripile tellement que je suis prêt à voter le nez bouché pour une vipère si cela permet de le dégager. j’irais me confesser ensuite. De toute façon, quitte à avoir un régime autoritaro-paternaliste qui méprise l’une ou l’autre catégorie de la population, autant essayer celui qui n’a jamais gouverné. Nous en sommes rendus à ne pouvoir que nous retourner pour changer le mal de place. Faisons donc cela.

  2. Je ne peux plus voir le loufiat en peinture mais alors plus du tout… du tout, du tout
    et j’en ai marre que ce trou du cul me conchie la tête…

    Alors je l’avoue, je vais voter pour la Le Pen pour une raison très très simple
    enterré pour enterré autant changer la gueule du fossoyeur..

      1. Tite plume

        J’ai pas voté pour le loufiat en 2017, à l’époque je me suis abstenu et le larbin marron est passé et nous a emmené dans un trou sans fond. J’ai toujours dit que les personnes qui n’avaient pas compris l’arnaque du couillonavirus, ne comprendraient jamais plus rien.

        D’autre part, quand le larbin marron a été élu, c’était un inconnu et ce con n’avait même pas tenu une mairie alors quand je lis que la Le Pen n’a pas d’expérience, l’argument est nul..

        Et enfin, voici où nous en sommes arrivés :
        – apartheid à partir de la notion de pureté par application d’une mixture irreversible (le tatouage lui peut s’effacer)

        – insultes, chantage mafieux, mépris, mensonges éhontés, jeu avec la vie d’autrui avec des essais cliniques

        – destruction du droit du travail avec la nouvelle prison contractuelle de la suspension sans salaire à durée indéterminée, destruction de la liberté d’entreprendre par coercition pénale

        Franchement Tite plume, c’est vrai qu’il n’y a pas encore les camps de concentration (mais les mlieux d’isolement sont votés)

        Que croyez vous que la Le Pen puisse faire de pire ? puisque nous en sommes déjà quelque part entre méthodes mafieuses, staliniennes et nazillones..
        CA fait des mois que je me bats avec les soignants jetés comme des moins que rien, vous ne croyez quand même pas que je vais faire semblant de ne pas agir au moment crucial ? non
        La pen ne fera rien de plus, rien de moins, parce que marron s’est mis au niveau de l’extrémisme politique

  3. Il y a 5 ans Macron était, nous ressassait-on partout, l’assurance garantie contre le potentiel chaos lepéniste, le fameux barrage. 5 ans plus tard, le barrage s’est écroulé du seul fait du Morveux qui aura tout fait pour justifier qu’on se passe définitivement de ses services. L’hypothèse lepéniste, grâce à lui, est désormais « acceptable ». Beaucoup la valideront, même le nez pincé. Je ne les en blâmerai pas. Au milieu des ruines générales, des échecs en série et d’une dette supplémentaire abyssale il aura réussi ça : reconstruire le barrage, mais contre lui cette fois. Chapeau mon gars !
    Quant à Mélenchon, on peut supposer que c’est de la com’ visant à ne pas compromettre la LFI pour la suite. Il ne peut ignorer que ses électeurs sont matures et voteront pour le moins pire…

  4. Je pense que le mot d’ordre passé par Mélenchon sur un ton ironique et en mode bis repetita placent « Pas une voix pour Marine » est un pied de nez à des medias très hostiles depuis 2017; je l’ai entendu comme 1) un appel subliminaire à voter blanc à moins d’avoir mieux à faire en dehors d’un bureau de vote ce jour là. 2) un appel à la prudence chez ses nombreux électeurs prêts à jouer les pyromanes en votant pour la Marine nationale, du fait d’une légitime exaspération que nous partageons tous.

    N’ayant jamais joué le castor, ni voté Macron, je vais ressortir mon carré blanc éventuellement assorti de la mention « 5ème république = démocratie en berne » puisqu’elle transforme un tiers des électeurs en un gros sac dit « réserves de voix » à capter dans une surenchère de promesses mensongères de second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.