Le 24 avril, Tout Sauf Macron

Le 24 avril, Tout Sauf Macron

Après avoir tergiversé, pensant un instant voter pour Pécresse dès le 1er tour, j’ai enfin défini mon vote pour les 10 et 24 avril. Je voterai, sans hésitation, LFI au 1er tour. J’ai une profonde et très personnelle détestation pour Jean-Luc Mélenchon. Le personnage m’est tout simplement insupportable. J’aurais préféré François Ruffin ou Mathilde Panot ou Manon Aubry. Pour autant, c’est le seul aujourd’hui à défendre réellement des valeurs de gauche et d’écologie politique. Et LFI propose même une sortie rapide du nucléaire, des traités européens sans sortir de l’Europe et du commandement intégré de l’OTAN. Je le rejoins totalement quand il nous rappelle que les trois priorités politiques des années à venir sont l’énergie, l’alimentation et la santé. Il nous faut, dans ces trois domaines, retrouver le chemin de la souveraineté. J’y ajoute l’éducation et la culture. Le reste n’est que de la poudre de perlimpinpin.

La probabilité, que la Méluche arrive au 2e tour, est proche de zéro, même si je crois à l’effondrement des intentions de vote pour Macron à l’annonce de sa candidature. La politique de la peur et de l’exclusion de millions de Français qu’il a entreprise depuis mars 2020 a engendré de la haine vis à vis de sa personne. Elle est immense. Et, si, par malheur, ce sinistre individu parvenait à se hisser au 2e tour, eh bien, à l’image de beaucoup de mes amis de gauche et écolos, je voterai contre Macron avec le bulletin du ou de la candidate se retrouvant face à lui : Pécresse, Le Pen ou Zemmour. Au 1er tour, on vote pour. Au 2e , on vote contre. Je voterai sans aucu… aucu… aucune hésitation contre Emmanuel Macron au 2e tour de l’élection présidentielle de 2022, même si sa présence est loin d’y être acquise.

Je n’en peux plus de ces normopathes de l’ultra-centre !

7 replies on “ Le 24 avril, Tout Sauf Macron ”
  1. Si Mélenchon propose toujours de changer de logiciel démocratique, la 6è république, cette seule idée est suffisante pour mériter mon vote. Pécresse ou Macron c’est peste ou choléra. Quant à Gargamel, cette sorte d’antécoluche, sa candidature est aussi sérieuse que celle du regretté humoriste, en pas mal moins drôle. Au second tour, le choix est donc difficile : blanc, nul ou abstention.

    1. @Cyrille

      C’est ce que j’ai souvent fait : voter blanc. Mais là, tant pis. Je n’en peux plus ! Et si j’étais le seul…

  2. Je partage ta position sur le candidat à choisir au premier tour : quand LFI avait sondé ses sympathisants, j’avais dit ma préférence pour Panot, Corbière ou Coquerel (Ruffin est très sympa mais doit encore grandir pour un tel poste) donc j’ai refusé de parrainer la candidature de Mélenchon. Pour le second tour j’émets une petite nuance: j’avais voté blanc contre Macron en 2017 et je ferai comme toi en 2022 sauf s’il fallait voter Zemmour (mais je n’imagine pas un instant qu’il puisse se retrouver au second tour).

  3. Je rappelle que « l’état d’urgence » dure jusqu’au 31 juillet 2022.
    en état d’urgence n’importe quelle loi, décrêt scélérats peuvent être votés en moins de 48 heures chrono, de nuit, en catimini.
    il n’y a plus personne pour s’opposer

    Processus de déclenchement habituel :
    Une prophétie matheuse de l’institut pasteur pour prévoir une vague gigantesque qui arrive
    un avis opportun du conseil scientifique qui reprend les hypothèses des paranoïaques dudit institut , une décision politique du conseil constitutionnel et hop…,,

    soit remise d’élection, soit privation d’élection aux puceaux du bras (qui comprendra les doubles injectés)
    soit ????? un nouveau foutage de gueule.

    j’ai parié déjà …
    Soit pas d’élection

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.