Le carnage ukrainien

Le carnage ukrainien

J’ai cru comprendre, d’après les données américaines, qu’il y aurait eu environ 200000 militaires morts au cours de ces 10 mois de guerre en Ukraine. 100000 de chaque côté. C’est un carnage !

Au lieu de chercher à calmer le jeu, l’Union européenne, la France continuent de souffler sur les braises d’un conflit par procuration, opposant en fait les États-Unis et la Russie. Après une aide de plus de 40 milliards accordés à l’Ukraine, les démocrates américains s’apprêtent à ajouter 50 milliards dans le nourrain. 90 milliards de dette – certains parlent de 100 milliards – contractée en 10 mois ! Avec cette guerre, les Américains s’assurent d’un prix du baril suffisamment élevé pour extraire leur gaz et leur pétrole de schiste. Hier, ils agissaient en Irak.

Je regardais les images du front « stabilisé ». Et je me suis dit que les Russes sont en train de préparer un sale coup. Ils laissent les Ukrainiens s’enfoncer dans les territoires des anciennes Républiques autonomes du Donetsk et de Louhansk. Comme, au sud, les positions russes sont protégées par le Dniepr, j’ai bien peur que les Russes, qui ont toujours eu comme tactique de se laisser enfoncer par leurs adversaires, aient, avec leurs 500000 nouvelles recrues, décidé d’une contre-offensive à laquelle les forces ukrainiennes exsangues de soldats ne pourront plus faire face. Les bombardements russes portant sur les infrastructures de communication et de distribution de courant, sur les dépôts pétroliers n’ont juste comme objectif – militaire – de casser la chaîne logistique de leur adversaire. En livrant les missiles Patriot et Himars à l’Ukraine, l’OTAN et les Etats-Unis ont parfaitement compris le nouveau (???) schéma tactique mis en place par le général Sergueï Sourovikine.

Prise en tenaille au Nord et au Sud, l’armée ukrainienne risque, hélas, de devoir capituler dans l’hypothèse de plus en plus probable où les biélorusses s’invitent à cette funeste fin de partie. Je suis convaincu que l’Ukraine n’a aucune chance de gagner cette salle guerre absurde et fratricide. Tout le monde le sait, y compris le Président Zelensky. Il est peut-être temps de négocier une paix durable avec Poutine. Après, ce sera trop tard.

 

2 replies on “ Le carnage ukrainien ”
    1. @pascal

      Je ne sais pas ce que veut dire le nouvel ordre mondial. J’ai plutôt l’impression que nous vivons surtout dans l’ancien monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *