Le maire, cet expert des odeurs d'urine persistantes

Le maire, cet expert des odeurs d’urine persistantes

Je me demande, dans ce pays, si nous avons encore les neurones qui se touchent.

Les toilettes de notre école primaire, Claude Monet, ont été refaites il y a quelques années et, à cette occasion, toutes les fenêtres ont été condamnées, avec comme seule possibilité de laisser la porte extérieure ouverte pour ventiler le lieu. Cela fait donc plus de 10 ans que les enfants, les institutrices et les femmes de ménage ont à supporter une odeur d’urine pestilentielle, à chaque fois qu’une envie pressante se présente à eux !

A chaque conseil d’école ou presque, la question est remise sur le tapis, parents et instits se plaignant à juste titre – et de concert – des conditions sanitaires désastreuses de nos pauvres petites écoles rurales. De guerre lasse, en expert que je suis devenu de la gestion des odeurs d’urine persistantes, j’ai donc décidé de faire un bon de commande et d’aller acheter chez Leclerc deux litres de gel Sanytol. Devant Karine, j’ai vidé le bidon sur la grille et dans tous les recoins où l’urine pouvait s’accrocher. En l’espace de 10 minutes, l’odeur avait disparu. Ensuite, à l’aide d’une préparation faite de vinaigre, bicarbonate et d’huile essentielle de lavande que Karine avait préparée, Didier a aspergé les murs et les sols des toilettes de l’école.

Un problème de plus de 10 ans résolu en 10 minutes ! Qui dit mieux ?

 

 

2 replies on “ Le maire, cet expert des odeurs d’urine persistantes ”
  1. « Didier a aspergé les murs et les sols des toilettes de l’école. »

    Eh ! oh ! tout doux ! Faudrait voir à pas tout me coller sur le dos, hein ! D’autant plus que, en qualité de penseur nauséabond, je me dois d’être solidaire de toutes les mauvaises odeurs !

    1. @Didier

      Figurez-vous que j’ai pensé immédiatement à vous en évoquant le prénom de l’employé communal. A la fois, vous ne semblez pas présenter les mêmes centres d’intérêts. Je vous imagine assez mal en train de manier la tronçonneuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *