Le nazi réincarné en néolibéral non genré vacciné ?

Le nazi réincarné en néolibéral non genré vacciné ?

Ce soir, après un ou deux verres de Vinsobres, j’ai décidé de tâter du point G…odwin, à la manière d’un vieux sage qui regarde la Lune. N’y voyez rien de sexuel. Je me sens bien las par les temps qui courent à cause de cette connerie de pass sanitaire, de votre béni-oui-ouisme. Mes très chers amis, j’ai d’ailleurs une très fâcheuse envie de vous foutre deux paires de baffes. Sachez juste que votre exégèse amphigourique de la vaccination commence à me les briser menu-menu.

Quand j’ai parlé des bibliothèques scolaires au Canada qui brûlaient les bandes dessinées de Tintin, Astérix et Obélix, Lucky Luke, ma fille de 7 ans s’est exclamée : « Ce sont des nazis« . Rassurez-vous, chez nous, l’accès aux lieux de culture n’est réservé qu’à ceux d’entre nous disposant d’un pass sanitaire. Ouf, l’honneur est sauf : les juifs, homosexuels, communistes et autres tsiganes peuvent encore emprunter les livres de Bertol Brecht s’ils disposent de leur ausweis !

Je me souviens de votre empathie soudaine quand Stéphane Hessel vous lança ce cri qui s’est perdu dans les lymphocytes de votre système immunitaire : « Indignez-vous« . Vous indigner de quoi , au juste ? Du port du masque dont nous mesurons le désastre pour les enfants de nos écoles primaires qui se sont pris entre une et deux années de retard pour sauver les vieux qu’on a laissé crever seuls dans leurs EHPAD ? Dormez tranquille, après avoir dégusté votre mojito devant Netflix, en tâchant de penser aux 424 milliards de dette que ces enfants devront rembourser après que vous passiez l’arme à gauche.

Que faudra-t-il pour que vous bougiez face à notre culture que les Canadiens livrent au bûcher de l’autodafé, comme l’avait naguère orchestré le NSDP dans l’Allemagne de 1933 ? Jusqu’où ce monde non genré et vacciné peut-il aller ? Allez-vous vous réveiller, alors que nous sortons de la République et de la démocratie à coup de wokisme, de cancel culture et de vaccin à ARNm ou à adénovirus ? Le mélange des trois a l’air de faire des trous dans nos cerveaux.

 

3 replies on “ Le nazi réincarné en néolibéral non genré vacciné ? ”
  1. Si on en croit le rapport du haut-commissaire au plan (sur la comète), la dette Covid sera remboursée tranquillou pépère. Selon lui, il faudra juste commencer à rembourser une fois l’économie française repartie, un délai estimé à 10 ans.

    Quelqu’un lui à dit que ca fait 50 ans qu’on attend que l’économie française donne signe de vie ?

  2. Ayant à l’esprit la dystopie « Fahrenheit 451 », je partage votre indignation quant à la censure du contenu des bibliothèques scolaires catholiques au Canada.
    Cette tentation d’effacement des représentations dérangeantes non conformes à la bienséance actuelle, fussent-elles en bandes dessinées, de l’oblitérer au besoin par un autodafé, renvoie à la fois au déni/oubli des actes répréhensibles passés et à une volonté de formater des citoyens bien-pensants, légèrement lobotomisés (ce qu’on ignore ne peut pas faire de mal) et par voie de conséquence voués à une soumission moutonnière à l’autorité.

    Dans le même ordre d’idées, le livre « Humeur noire » d’Anne-Marie Garat, consacré au traitement désinvolte de la traite négrière par le musée d’Aquitaine de nos jours, rend compte de cette falsification de la mémoire, véritable travail d’acculturation révisionniste benoîtement à l’œuvre dans un lieu qui devrait développer au contraire l’esprit critique. Décapant et réjouissant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *