Les autotests pour nous sortir de la crise sanitaire

Les autotests pour nous sortir de la crise sanitaire

Partout dans le monde, les pays où on a vacciné le plus à coup de Pfizer ou de Moderna, d’AstraZeneca ou de CoronaVac connaissent ou vont connaître un rebond épidémique. La 1ère raison tient aux imbécilités proférées par le corps médical, les autorités sanitaires et politiques à destination de personnes qui veulent croire aux belles histoires. « Une fois vacciné, vous ne pourrez plus attraper le COVID. » Hélas, les souches utilisées dans la conception des vaccins actuels sont basées sur le virus des mois d’octobre-novembre 2019. Pour rappel, nous avons affaire à un virus non immunisant. Et sur des systèmes immunodéprimé, la période d’immunité risque d’être un peu courte, nécessitant de nombreuses piquouses de rappel dès l’automne.

Du coup, une grande majorité de nos vaccinés se pensent à l’abri et ne respectent plus aucun des gestes barrière qu’on leur demande pourtant de continuer à respecter. Dimanche matin, j’ai fait mon test antigénique dans le bureau de vote. En 5 minutes à peine, j’ai su si j’étais positif ou négatif, contrairement aux personnes vaccinées qui n’en savaient strictement rien. Peu de ces personnes vaccinées du bureau de vote ont fait le test, à l’exception de Paule. Et si vous êtes positif, vous devrez effectuer un test PCR par la suite qui pourrait contredire l’autotest. Mais vous aurez pris soin au moins de vous isoler.

En discutant avec Céline, j’ai appris que son fils faisait des autotests pour passer des soirées entre copains démasqués. Si les jeunes ont pris la mesure de l’épidémie, nos vieux vont se faire réinfecter à la rentrée et on nous expliquera que c’est à cause des jeunes non vaccinés. Le vaccin est un leurre. Il faut que le gouvernement nous permette d’accéder à ces autotests massivement et à faible coût. Ils sont aujourd’hui à 1 euro le test. Encore un effort et nous sortirons de la crise sanitaire !

4 replies on “ Les autotests pour nous sortir de la crise sanitaire ”
  1. C’est incroyable de croire que vous allez sortir de quoique ce soit un jour, vous n’avez peut être pas le temps de lire, ce que je peux comprendre mais il suffit de lire les projets de loi et autres décrêts en cours pour voir que le message politique est la sécurité c’est la liberté « . Sécurité de quoi ? les nazis avaient fait « arbeit macht frei », mais c’est vrai qu’aujourd’hui il n’y a plus de boulot, fallait donc trouver un virus pour mettre des barbelés dans les rues..

    Si on part de cette notion de « contrôle du risque », en sortant deux minutes du délire de l’auto test débile qui consiste à vérifier qu’on n’est pas malade alors qu’on se sent en pleine forme, et si on pose le problème de la sécurité de la vie à tout prix, alors c’est simple, il faut se faire enfermer dans une cellule la plus courte possible, avec des moyens d’aseptisation du lieu pour se sentir en liberté ?

    Pas de crainte à avoir avec toutes ces conneries alignées les unes derrière les autres, on va réussir à obtenir ce qu’on veut : nos chaines….

    1. @Stanilas

      Les autotests me semblent donner une réelle autonomie à la population sur le contrôle de l’épidémie.

      1. Personne ne contrôle rien, ni ne contrôlera rien du tout avec les corona , c’est du concept hyperhygiéniste religieux. .. ou du fantasme ce n’est pas moi qui le dit..
        Le fait de se contrôler soi même, en pleine forme, à chaque fois qu’on rencontre des copains, pour se rassurer de ne pas être pas malade relève du trauma psychique ; pas de la science ni de la médecine, mais du dressage hypocondriaque..

        Mais bon, je me fatigue à prévenir la ponérologie politique en cours… comme mon crétin de député le clame « la sécurité c’est la liberté »… Le point godwin c’est donc qu’enfermé au fond d’une cellule isolée vous êtes en liberté finalement puisque vous ne risquez rien.
        Les gens voient les vacances arriver et se croient enfin libérés…. Ça va tomber de très haut, évitez de stationner sous les arbres dans moins d’un trimestre
        Il suffit de lire les décrêts et les projets de lois votés en catimini comme d’habitude pour avoir un aperçu qui n’a rien à voir avec l’autonomie….
        Protégez vos gosses, comme maire vous n’êtes pas plus à l’écart que les autres sauf relations au plus haut niveau ou négociations pour avoir des avantages spécifiques lorsqu’on vous demandera de participer aux saloperies à venir

        Regardez vite la série « un village français »

        1. @Stanislas

          En tant que maire, je n’ai pas cette impression d’être différent des autres. Maire n’est qu’une fonction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *