Les vaccinés ont perdu le nord !

Les vaccinés ont perdu le nord !

Nous avons eu un cas de COVID au centre de loisirs de Saint-Eloi. Vendredi soir, alors que je déambulais dans les allées du centre Leclerc Le Neubourg, j’ai reçu un texto d’une maman d’un enfant cas contact pour m’en informer. Merci à elle.

De retour dans mes pénates, je m’aperçois qu’à part avoir contacté les parents, l’ARS aux abonnés absents, le Président de l’Interco, les personnels du centre de loisirs en charge de la crise n’avaient pas fait d’autotest. Muni de bidons de gels hydroalcooliques, je leur demande de m’accompagner nettoyer la salle d’activités où les enfants avaient dormi la veille, louée pour un mariage qui n’a d’ailleurs pas eu lieu, le futur marié ayant fait l’objet d’une hospitalisation. Chaises, tables, toilettes, poignées de portes, portes des frigo… tout y passe. Ensuite, nous allons nettoyer l’aire de jeux en extérieur et les rambardes inox du terrain multi-sports. Si je n’avais pas été là, personne n’aurait songé à faire le nettoyage des locaux et des lieux où avaient séjourné les enfants ! Dans la foulée, je demande également à ce que soit prévenu le chauffeur de cars ayant conduit les enfants mercredi à l’accro-branches. Vouloir attendre tout du niveau du dessus amène globalement à ne rien faire. Dès vendredi soir, je propose que les parents puissent se rassurer en effectuant des autotests. Pas de tests sous la main. Fournis par la ville de Bernay (un grand merci à Nicolas Gravelle et Marie-Lyne Vagner), ils arriveront samedi matin et ne seront distribués que dimanche matin par mes soins à 11 h 00. Certains parents ne comprennent toujours pas l’intérêt de faire des autotests, puisqu’ils sont vaccinés.

Dimanche matin, à 11 h 00, les familles arrivent. Morceau choisi d’un dialogue avec une maman vaccinée :

– Combien d’autotests ? demandai-je.
– Eh bien, deux.
– Vous êtes deux à la maison ?
– Non, nous sommes quatre.
– Alors, je vous en donne quatre.
– Pourquoi faire, nous sommes vaccinés.
– Depuis vendredi, êtes vous allés ou avez-vous reçu des amis ?
– Nous sommes allés chez des amis.
– Combien étaient-ils ?
– Trois.
– Donc, ça fait sept autotests.
– Pourquoi sept ?
– …

Gouverner, c’est prévoir.

J’ai contacté le CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) pour disposer d’un stock stratégique d’autotests pour faire face à la rentrée. Compte tenu de la communication des médecins et du gouvernement autour de la vaccination, nos vaccinés croient désormais qu’ils n’attraperont plus jamais la maladie et qu’ils ne la transmettront plus jamais. De ce fait, il faudra très peu de temps avant que nous soyons contraints de fermer des classes et, sans doute, de nous reconfiner. Et puis, ils proposeront une 3e injection pour tout le monde, ainsi que la vaccination des moins de 12 ans.

S’interroger sur la stratégie vaccinale

Je regardais avec grand intérêt les données sur la syndémie de COVID en provenance d’Israël. La baisse des décès par rapport au nombre de cas est davantage liée au fait que le variant Delta est heureusement bien moins mortel. 3 fois moins très exactement chez les non-vaccinés selon le docteur Didier Raoult, interviewé hier par Laurence Ferrari sur CNews. Les autorités auront beau jeu de nous expliquer l’efficacité de leur campagne de vaccination et que la reprise épidémique est le fait exclusif des non-vaccinés. Tout cela est factuellement faux.

4 replies on “ Les vaccinés ont perdu le nord ! ”
  1. La plupart des gens vont se faire vacciner comme ils emmènent leurs bagnoles au contrôle technique : afin d’avoir le tampon qui permet de circuler « comme avant », sans savoir vraiment à quoi tout cela rime. En ce sens, la campagne de vaccination est un échec total.

    1. @Cyrille

      Totalement d’accord. Il n’y a là aucune explication, aucune pédagogie. Et, de surcroît, j’ai la sensation que tout le monde s’en fout ou presque, même quand il s’agit de vacciner ses gamins de 12 ans et plus.

  2. Cest non seulement complètement faux mais ça repose sur une réalité très faibles de tests positifs par semaine qui partent en criblage dans les quelques centres de séquançage, (2600 sur le Flash 15) où sont détectés des variants dits « préoccupants » etc..

    Le très petit échantillon est ensuite modélisé par des paranoïaques algorithmeurs dont un, Cauchemez est aussi connu que Fergusson. Ils se sont toujours plantés, leurs modèles sont démontrés foutraques mais comme l’épidémie est politique, la pseudo science prophétique c’est juste pour faire joli..

  3. Le dialogue que tu rapportes est très révélateur; les habitants vaccinés se croient tout permis et totalement immunisés; en ce sens, ils sont plus dangereux (en ce qui concerne la transmission du virus)que les non-vaccinés qui respectent les consignes barrières.
    Je sors de l’autoroute; combien de fois ai je vu d’écrit sur les panneaux d’informations lumineuses:  » tous vaccinés; tous protégés ». cette info est un mensonge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *