Les vieux mondes de Messieurs Maurey et Lecornu

Les vieux mondes de Messieurs Maurey et Lecornu

Messieurs Maurey et Lecornu ont cette particularité d’être en campagne dès qu’ils sont élus ou réélus, en même temps qu’ils sont sénateur ou ministre. Depuis de nombreuses années, faire campagne est, pour eux, une activité à plein temps. Ils auront su développer un don d’ubiquité, en étant à Paris tout en ne loupant aucune inauguration, où la presse locale se charge de nous les montrer sous leur meilleur jour. Ces deux hommes font de la politique, telle qu’elle se faisait naguère dans le vieux monde !

Parlons d’abord de Monsieur Maurey.

Monsieur Maurey nous aura fait rire, au point peut-être de se ridiculiser, lorsqu’il s’est calé dans les pas du Président de la République lors de la cérémonie d’installation à l’Élysée en mai 2017. Chaque année, notre sénateur nous envoie un rapport papier, faisant l’exégèse de son travail parlementaire. Il est étonnant que le Président de la Commission « Aménagement du territoire et développement durable » n’ait pas encore bien compris l’intérêt du format PDF, par rapport aux tonnes de papier qu’il aura pu consommer tout au long de son mandat. Nous sommes quelques uns à lui avoir demandé de cesser l’envoi d’un document, dont l’objet est de nous montrer l’écume de son travail parlementaire que nous pouvons consulter sur Internet.

Quel est le bilan de Monsieur Maurey à la tête de cette commission ? Aura-t-il contribué , par ces propositions parlementaires,  à améliorer significativement la vie des habitants de nos communes ? En même temps qu’il était sénateur et conseiller régional, nous aurons pu mesurer toute la relative efficacité de sa Présidence à Eure Numérique : le déploiement de la fibre attendra maintenant 2021-2022 pour une grande partie de nos territoires eurois, si tout va bien. A l’heure du télétravail, le très haut débit est un atout majeur pour notre département de l’Eure, pour l’éco-tourisme, pour le télétravail qui se développe dans nos villes et nos villages à l’heure de la crise sanitaire, pour la revalorisation foncière de nos habitats. Aura-t-il contribué par ces propositions parlementaires, par ses votes à ce que l’eau que nous buvons, l’air que nous respirons, les aliments que nous ingérons soient moins chargés en pesticides et en nitrates si chers à dépolluer pour nos collectivités ? Quid de l’aménagement paysager dont nos campagnes et nos plaines euroises ont tant besoin ? Autrement dit, quel aura été l’impact du travail parlementaire de Monsieur Maurey sur notre qualité de vie ?

Et de Monsieur Lecornu, ensuite.

Élu fraîchement ministre des Outre-mer, nous pourrions nous attendre de la part de Monsieur Lecornu à ce qu’il se consacre entièrement à sa charge ministérielle, occupé qu’il est à vouloir battre la campagne euroise pour être sénateur. Certaines mauvaises langues lui prêtent même l’ambition de vouloir être Président du Sénat, d’être le 3e personnage de l’État. Tout en étant ministre, il cumule à ce jour le poste de 1er adjoint au maire de Vernon, de conseiller départemental, de conseiller communautaire et de vice-président de l’agglo Seine-Normandie, de Président de l’établissement public foncier de Normandie et accessoirement du musée des impressionnismes de Giverny.

L’ambition et la soif de pouvoir ne peuvent pas tout justifier. En tant qu’élus locaux, nous savons qu’il est impossible de bien faire en cumulant autant de mandats. Comment voulez-vous, dans de telles conditions, que sa désignation aux Outre-mers ait été bien accueillie par nos compatriotes des DOM-TOM français ? Il y a là un profond manque de respect vis à vis des électeurs  et il n’est pas normal que nos règles institutionnelles permettent à Monsieur Lecornu de nous discréditer collectivement à ce point. Comment des élus locaux qui s’engagent au quotidien auprès de leurs habitants, pourraient-ils cautionner par leur vote ce genre de comportements dignes d’une façon de faire de la politique datant de l’ancien monde ?

2 replies on “ Les vieux mondes de Messieurs Maurey et Lecornu ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *