Lubrizol Rouen : des produits chimiques hautement toxiques !

Dans la liste des produits ayant brulé dans les entrepôts de Lubrizol fournie par la Préfecture de Seine-Maritime, vous trouverez toutes sortes de produits chimiques comprenant des degrés de dangerosité variable. Il aura fallu attendre près de 6 jours pour disposer de cette liste. J’attire votre attention sur le fait que certains de ces produits chimiques sont répertoriés selon la nomenclature européenne dans les termes suivants :

  • H302 : Nocif en cas d’ingestion ou de contact cutané
  • H304 : Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
  • H314 Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves
  • H315 Provoque une irritation cutanée
  • H318 : Provoque des lésions oculaires graves
  • H317 : Peut provoquer une allergie cutanée
  • H360F : Peut nuire à la fertilité
  • H361FD : Susceptible de nuire à la fertilité. Susceptible de nuire au fœtus
  • H400: Très toxique pour les organismes aquatiques
  • H410: Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets à long terme
  • H413: Peut entraîner des effets néfastes à long terme pour les organismes aquatiques

Concernant les classifications H400, H410, H413, rappelons que la Seine se jette dans la mer et que nous consommons de très nombreux produits dits de la baie de Seine ! Il faudra être extrêmement prudent sur la consommation des poissons, des mollusques et des crustacés issus de cette zone de pêche dans les prochaines années.

Quelles protections ont eu les pompiers et les policiers stationnés autour des dépôts en feu de Lubrizol Rouen au cours de la journée du jeudi 26 septembre ? Pourquoi une information n’a pas été mise en place auprès des femmes enceintes dès les 1ères heures de l’incendie, au nom du principe de précaution ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *