Macron et sa profession de foi : une bouse infâme !

Macron et sa profession de foi : une bouse infâme !

Comme vous, j’ai reçu cette semaine les professions de foi des candidats. Celle de Foutriquet 1er est un ramassis de banalités. Une espèce de bouse aux limites d’un style amphigourique. Le Président si fringuant de 2017 se serait-il ringardisé ? Jugez-en par vous-même.

Dans sa lettre, vous apprendrez que l’avenir de nos enfants passe par le nucléaire et ses déchets. Évitons de leur parler de Tchernobyl et de Fukushima. Ils seraient capables de ne plus nous croire à leur avenir radieux. Il entend conduire notre jeunesse au travail. Tâchons tout de même de leur éviter les camps. Pour les pauvres qui constituent potentiellement avec les jeunes un vivier de main d’œuvre par nature très bon marché, il nous précise que les bénéficiaires d’aides sociales devront justifier d’une activité d’insertion. Le secteur public en serait-il alors le seul bénéficiaire ?

« Un droit opposable à la garde d’enfants sera créé« . Si les intercommunalités se vident de la compétence périscolaire, ce sera donc aux communes – grandes et riquiqui – de la financer très probablement. Concernant le handicap, le candidat en marche arrière évoque une société encore plus inclusive, sans nous expliquer le financement et le recrutement des ATSEM dans les écoles.

L’éducation et la santé : le mal-être et le néant

« Des enseignants revalorisés […] ». Euh… sur quelle base et combien ?
« Des bilans de santé complet aux âges clés« . Dis… c’est quoi un âge clé ? Financés par qui ? Par les mutuelles ? Portant sur quoi, au juste ?
« Priorité à la lutte contre les déserts médicaux […] et une réorganisation profonde« . Oui,  très profonde pour les soignants suspendus.
« […] un financement des travaux nécessaires pour rester chez soi« . Un prêt à taux zéro remboursé en prélevant sur l’héritage ?
« […] le recrutement de 50000 infirmiers et aides-soignants en plus« . Financé comment ?

Impôts, charges, retraites, aides : plouf !

« […] baisse des charges des indépendants« . Lesquelles et à quelle hauteur ?
« Suppression de la redevance télé« . Comment financera-t-on l’audiovisuel public ?
« Report de l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans« . Et combien d’annuités au juste, hein ?
« La rénovation de 700000 logements chaque année« . Qui est éligible ? Financé comment ?

La rip-oblique : un chemin de traverse.

« Une nouvelle force des frontières […] et la poursuite de la réforme de Schengen« . Et les 26 autres, sont-ils d’accord ?
« […] recruter 8500 magistrats et personnes de justice d’ici 2027« . Et donc, combien de magistrats sur les 1700 personnes recrutées chaque année ?
« Un testing rendu public […] ». Le testing sera le genre humain.
« 60 chasseurs Rafale […], 5 nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque, […] ». Et le MHD utilisé par les Russes abandonnés par les Français dès les années 1960 ?

Et dire que 26% des Français s’apprêteraient à voter pour le Président sortant au 1er tour… Heureusement, 66% d’entre nous souhaitent qu’il ne soit pas réélu. Comme vous, j’en fais partie. Je ne peux pas accepter que ma femme et moi aient pu être empêcher d’aller et venir librement dans notre pays, sous prétexte que nous avons fait le choix de ne pas recevoir un vaccin expérimental aux effets secondaires inconnus à long terme. Nous avons été stigmatisés par un homme ivre de lui-même.

2 replies on “ Macron et sa profession de foi : une bouse infâme ! ”
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.