Mais, quelle main tendue ?

J’ai été contacté hier, vendredi par la Préfecture de l’Eure, pour savoir si je participerais au grand raout organisé par la Présidence de la République mardi après-midi prochain au Grand Bourgtheroulde, dans le fief du député LaREM Bruno Questel. Du fait d’obligations professionnelles prises de longue date, j’ai indiqué mon impossibilité d’être présent à la grand-messe présidentielle.

Ce matin, Patrice est venu me voir en mairie, à l’occasion de ma permanence, pour savoir si j’allais y participer. Je lui ai dit qu’il m’était impossible de m’y rendre du fait d’obligations professionnelles. Il a insisté. Alors, je lui ai indiqué que je n’avais pas été élu pour ça, que je n’avais aucun mandat pour aller y faire le guignol. Il est hors de question, par ma présence, d’aller donner une quelconque caution à l’action politique d’un homme qui a craché sur les maires durant les 18 premiers mois de sa Présidence. Patrice m’a indiqué qu’il fallait accepter la main tendue. Comment pourrions-nous l’accepter, alors qu’il décide seul, sans concertation, croyant à la seule expression de sa propre vérité contre le reste du monde et accessoirement la majorité des citoyens français ?

Dans ces vœux, le Président a indiqué qu’il ne changerait pas de cap. Son cap, maintenant, on le connaît. Il s’agit de bazarder le consensus de 1945, de faire travailler tous ces fainéants de gilets jaunes et de chômeurs, de prendre dans les poches des épargnants, des retraités, de paupériser les classes moyennes afin d’épargner les premiers de cordée.Sa politique me sort par les trous de nez. Je tiens à dire que j’ai voté pour Macron au 1er et au 2e tour de la Présidentielle et que je ne regrette rien de ce vote.

Concernant les débats publics, je les organiserai, sans état d’âme, pour entendre, écouter, y compris, les propositions qui seront formulées pour l’échelon local et la commune. Essayons de profiter de cet espace pour sentir battre le cœur de nos villages !

2 replies on “ Mais, quelle main tendue ? ”
    1. @RP

      Patrice est un habitant de ma commune.

      J’ai voté pour lui, parce que je ne voulais pas de Fillon (vote de 1er) et parce que je ne voulais pas de Le Pen (vote de 2e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *