NDDL : heureux… et merci.

Ce soir, je suis heureux, genre Lou Ravi de la crèche. Heureux de la décision de notre gouvernement de mettre un terme au projet de l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Je ne crois pas à l’expansion infinie – dans un monde de finitudes – du transport aérien. Même si la mobilité a beau être un des éléments moteurs de la mondialisation, elle ne passe pas par la multiplication de ses toutes ses traînées de vapeur d’eau qui sillonnent l’atmosphère de la planète. A moins d’une innovation majeure relative à la production et au stockage de l’énergie, nous devrons relocaliser nos activités d’une manière ou d’une autre. Je ne crois pas à la pérénnité du mythe prométhéen.

Manu, Edouard, Nicolas… et les autres surtout.

Je n’aime pas Emmanuel Macron, sa personnalité. Pour tout dire, son attitude de coq arrogant donneur de leçons m’insupporte au plus haut point.Moi qui le prenais pour un homme de centre gauche, je me suis trompé sur toute la ligne. Sa politique est clairement à droite. De droite. Mais, comme Sarkozy avec le grenelle de l’environnement, ou comme Chirac à Johannesburg, il peut aussi arriver aux hommes de droite d’être clairvoyants sur l’écologie et d’en faire beaucoup plus  pour notre environnement.

Maintenant, concernant la ZAD, il est temps que les zadistes en déguerpissent au plus vite. Il faut savoir arrêter un combat qui n’a strictement plus aucune raison d’être. Et, tant pis, s’ils s’en prennent plein la gueule par les forces de gendarmerie qui s’apprêtent à les en déloger. Je n’aurais aucune larme et aucun cri pour ces personnes qui se sont, je crois, courageusement battus au service de l’intérêt général. Merci à vous.

Merci aussi Edouard. Merci Emmanuel. Et surtout, merci, à toi, Nicolas qui, au travers de cette décision, nous prouve que le choix que tu as fait à te salir les mains dans l’exercice du pouvoir n’est pas jamais complètement vain !

 

2 replies on “ NDDL : heureux… et merci. ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *