Dans l'Eure, des Amish naufragés du numérique, toujours à la lampe à huile