Charles Ardant du Picq, le conseiller de l’Élysée