Parlons de Cyrille.

Parlons de Cyrille.

Au hasard mes pérégrinations, j’ai découvert que Cyrille venait d’arrêter son blog et son forum des bon pères de famille. Cela faisait 13 années qu’il bloguait. Son site cyrille-borne.com n’est même plus dans la Wayback Machine et c’est tout de même bien dommage ! Cyrille est prof de maths dans un lycée agricole du sud de la France. C’était un passionné de Linux et de logiciels libres. Je l’ai souvent lu, même si je n’ai pas toujours apprécié le format de ses billets à rallonge. J’ai toujours pensé que le blogging et le web, en général, ne se prêtaient pas à ce genre d’écriture.

Parlons de Cyrille.

L’avant-dernière fois que je suis intervenu sur son forum, c’était au sujet d’une discussion autour des licences Windows trouvés sur les places de marché à moins de 50 euros, voir moins de 5 euros. J’avais particulièrement été agacé par la réponse d’un de ses commentateurs qui n’y connaissent pas grand chose et qui vous font des liens et des copier/coller de tout ce qui trouve sur Internet, pour étayer leur propos et se donner une contenance. Depuis le confinement, j’ai cette fâcheuse tendance à m’agacer très facilement. Du coup, je l’ai assez maladroitement renvoyé dans ses 22 mètres. Et là, ce fut le drame. Des monceaux d’insultes que Cyrille a dû canaliser. Bref, je n’allais plus sur le forum de Cyrille, insuffisamment technique et peuplé de gens devenus infréquentables à mon goût. La nature des gens qui y publiaient, à quelques exceptions près, ne m’intéressait plus vraiment.

Pour autant, Cyrille n’a pas abandonné le blogging. Et, pour tout vous dire, le site qu’il coédite avec un autre enseignant d’histoire-géo, Restez curieux, répond davantage à ce que j’aime lire sur Internet. J’ai d’ailleurs appris qu’il y écrit depuis le 9 février 2020. Il n’y est plus question de Linux.

En toute honnêteté, Cyrille, je n’ai pas lu ton billet expliquant les raisons à l’arrêt de ton blog et de ton forum. Beaucoup trop long à mon goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *