Parlons du collectif les 8 poings

Parlons du collectif les 8 poings

Quand Blanche sur les indications de son père, Hervé, a pris contact avec moi pour savoir si j’étais intéressé par une représentation construite à partir des récits des habitants de ma petite commune rurale, je lui ai tout de suite dit un grand oui. J’aime le théâtre. Et, en tant que maire, malgré mes efforts, je trouve que nous n’en faisons pas assez pour mettre davantage de culture au sein de notre vie villageoise. Avec la médiathèque que nous avons récupérée le 1er janvier, nous disposons désormais d’un bien bel outil et Farida anime ce lieu à la perfection.

Les huit poings

J’ai vu l’une des deux représentations du collectif les 8 poings à Menneval et j’ai adoré cette fraîcheur qui animait Bastien, Audrey, Camille et Soizic. Entre le 1er et le 5 août, les membres du collectif ont tout d’abord collecté les témoignages, récits, anecdotes des habitants. Ils sont allés à l’EHPAD d’Harcourt, au foyer Eugénie Marie de la Neuville-du-Bosc. Ils ont encadré des sortes de MasterClass avec les enfants du centre de loisirs. Ils auront animé le territoire de notre commune et ses environs.

Ce que j’aime par dessus tout, c’est qu’ils sont aussi notre anti-thèse. Ils incarnent la joie, l’envie, la force créatrice, la jeunesse quoi. Bref, ils auront été ma bouffée d’oxygène, ma respiration, au delà de ma lassitude et de cette envie pressante de partir un peu en vacances. Ils m’auront permis de me donner une raison d’avancer.

Avec Hervé, nous échangions en fin de matinée sur cette génération de laquelle nous avons tant d’enseignements à retirer. Plus collective. Nous leur laissons un monde en piteux état, duquel la culture a en grande partie disparu, laissant à la piétaille Aya Nakamura comme seul horizon indépassable. Je ne sais pas combien nous aurons de spectateurs samedi 13 août à 18 h 00 et dimanche 14 août à 15 h 00 pour les deux uniques et exceptionnelles représentations du collectif. J’ose croire que tous ces gens interviewés feront au moins l’effort de venir voir ces artistes dont je suis pour ma part totalement admiratif.  Ce que je sais, c’est que les gens présents passeront un moment exceptionnel, dont ils se souviendront toute leur vie, comme mon fils et moi l’avons vécu à Menneval.

Merci, par avance, à vous tous, Camille, Soizic, Noémie, Clément, Rose, Bastien, Oscar, Audrey, Joris et Blanche. Merci aussi aux financeurs, dont ma commune fait partie à hauteur de ses moyens limités !

Le collectif les 8 poings à Saint-Eloi-de-Fourques les samedi 13 août à 18 h 00 et le dimanche 14 août à 15 h 00.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.