Pour nous éviter Le Pen au 2e, vote Mélenchon au 1er.

Pour nous éviter Le Pen au 2e, vote Mélenchon au 1er.

Comme le disait très justement Ségolène Royal, « le vote utile à gauche c’est le vote Mélenchon. » C’est le seul à gauche, comme en 2017, en capacité d’arriver au 2e tour. Autrement dit, votez Jadot, Roussel, Hidalgo, Poutou ou Artaud n’aura qu’un seul effet : empêcher la gauche d’être présente au 2e tour. Et Le Pen au 2e, c’est faire courir le risque bien réel qu’elle soit notre Présidente le 24 avril.

Les insultes et les crachats, l’aigreur émanant des sociaux-libéraux vis à vis de la Méluche et de ses électeurs les amèneront, pour une grande part d’entre eux,  à voter pour le candidat de la droite – Macron – dès le 1er tour, en nous appelant une fois encore à faire barrage à la Marine Nationale au 2e. Arrêtez de nous prendre pour des castors ! Si ces braves gens avaient une once de gin-gin, ils voteraient d’ailleurs Mélenchon pour qu’il se fasse battre par Macron au 2e tour bien plus facilement que la fille du borgne. Au lieu de cela, à l’image de cette hollandie décatie, ils décident en masse de se rallier au panache de notre Foutriquet 1er et à sa proposition d’âge à la retraite à 65 ans, après la suppression de l’ISF et l’instauration de la flat tax. De vrais hommes de gauche !

Tout autour de moi, la majorité des électeurs socialistes qui avaient voté Macron au 2e tour de 2017 voteront blanc ou s’abstiendront le 24 avril. Pire, certains électeurs de gauche n’hésiteront pas à voter Le Pen contre Macron. Le rejet de l’hôte actuel de l’Élysée est encore pire que celui de Sarkozy en 2012 et de Hollande en 2017. Les Français n’éliront pas un homme à l’origine directe et indirecte de l’augmentation de 65 centimes du litre de gasoil. Attendons la pénurie qui s’annonce… Il y a aussi cette prise de conscience de l’inutilité de cette obligation vaccinale déguisée et du port du masque, qui n’aura pas empêché les triple-vaccinés d’être contaminés massivement depuis l’émergence du variant Omicron. Je crains qu’une majorité de Français n’ait pas particulièrement appréciée d’être pris pour des cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.