Présomption de culpabilité

Le fait qu’une personne soit mise en examen indique que les juges ont trouvé des éléments tangibles prouvant sa culpabilité. Tant que cette personne n’est pas jugée, elle est réputée innocente. Il n’y a donc pas lieu de parler de présomption d’innocence : l’expression n’est pas appropriée. Dans l’affaire dite des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand vient d’être mis en examen pour prise illégale d’intérêts par le Tribunal de Grande Instance de Lille. A la demande d’Anticor, l’affaire a été dépaysée.

Alors qu’il était député, l’actuel Président de l’Assemblée Nationale a bénéficié d’une rémunération mensuelle de 1250 euros émanant des Mutuelles de Bretagne, se cumulant avec son indemnité parlementaire. Durant cette période, il a défendu plusieurs textes de loi concernant l’activité mutualiste. En droit français, cela s’appelle un conflit d’intérêt. Prenez le temps de lire la fiche Wikipédia de Richard Ferrand. C’est tout simplement accablant. Je ne comprends pas comment ce gugusse puisse être et soit encore Président de l’Assemblée Nationale !

J’ai cru comprendre que Richard Ferrand était un frangin. C’est son droit le plus strict et il n’y a là aucun problème particulier. Bien au contraire. Ceci explique, en grande partie, l’étrange solidarité exprimée par Jean-Luc Mélenchon envers l’actuel Président de l’Assemblée Nationale. Rendez-vous compte : Richard Ferrand serait peut-être tombé dans un piège, selon le leader Maximo de la France Insoumise ! Il aurait pu tout aussi bien dire qu’il avait glissé sur une peau de banane. J’espère que vous m’autoriserez à dire que Mélenchon est pathétique, que nous en avons tous marre de sa mauvaise foi et de ses bonimensonges.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *