Quand la macronie décatie fait gazou-gazou avec le RN !

Quand la macronie décatie fait gazou-gazou avec le RN !

Il faut avoir un peu de mémoire en ces temps politiques quelque peu troublés. En 1974, Giscard avait envoyé Michel Poniatowski pour demander à Jean-Marie Le Pen d’appeler à voter en sa faveur, sans que nous sachions au juste les termes de la négociation. Hier, nous apprenions dans Libération que Philippe Solère, ancien LR et conseiller officieux du Président Macron, organisait des dîners entre Philippe, Lecornu, Le Pen et Bardella. L’un de ses dîners auquel participaient Sébastien Lecornu et Marine Le Pen se serait même terminé vers 2 – 3 h 00 du matin, selon les journalistes de Libé. Les électeurs du RN et de la macronie apprécieront à sa juste valeur ce genre d’informations, avec une vague impression de s’être fait cocufier par leurs éminents représentants.

Pour sa défense, Solère et Philippe nous ont expliqué qu’ils pourraient organiser des dîners avec Jean-Luc Mélenchon. Assez curieusement, ils n’ont jamais eu lieu. Comme c’est bizarre ! L’Élysée botte en touche, les conseillers du Prince nous expliquant ne pas être au courant. Tout cela est bien curieux dans la mesure où Solère était présent aux côtés de Macron très tard dans la soirée du 1er tour. Cette connivence entre les macronistes et les cadres du RN a connu un 1er épisode troublant avec l’élection de Sébastien Chenu au poste de vice-Président de l’Assemblée Nationale en 2022.

De quoi, au juste, ont pu parler les impétrants ? Qu’ont-ils bien pu négocier dans la perspective du grand bazar institutionnel dans laquelle ces élections plongent la France une nouvelle fois ? Macron avait-il parié sur une victoire du RN ? L’autonomisation de plus en plus grande de son 1er ministre a-t-elle contrarié ses plans ? Autant de questions qui restent aujourd’hui sans réponse.

Quand la macronie décatie fait gazou-gazou avec le RN !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *