Quatennens, ce non violent qui claque les femmes

Quatennens, ce non violent qui claque les femmes

Maintenant que nous en avons fini avec les images de cette monarchie décatie, nous allons pouvoir parler des  choses sérieuses et notamment d’Adrien Quatennens.

Pour tout vous dire, et ma femme peut vous le confirmer, je n’ai jamais pu sentir le député de la France Insoumise. Un problème dans le regard. N’allez pas y voir l’expression d’un quelconque roucisme : ma femme est rousse ! Elle me dit toujours : « Suis ton intuition. », sachant que l’intuition peut se définir comme l’expression synthétique et immédiate d’une perception dont vous n’avez pas toujours la conscience.

Dans son dernier tweet publié sur Twitter, Adrien Quatennens expliqué, je cite, « Je déteste la violence en général et spécialement envers les femmes. » Tout en reconnaissant un peu plus tôt qu’il avait collé une gifle à sa femme. A vrai dire, je doute de l’assertion de cet homme. Pour ma part, ma détestation de la violence ne m’a jamais amené à frapper une femme. Il m’a fallu une fois dans ma vie recourir, par nécessité, à quelques coups de pieds bien placés face à un homme qui me menaçait avec une cannette de bière cassée brandie dans ma direction. Ce Monsieur importunait la gente dame avec laquelle je me trouvais, alors que nous assistions à un concert au parc expo de Rouen. C’était il y a une quarantaine d’années.

Depuis le début de l’année 2022, nous en sommes, en France, à près de 80 meurtres de femmes tués par leurs conjoints… non violents. Et nous ne parlons pas là des violences sexuelles.

Quatennens a été élu sur un programme politique qui fait grand cas de cette violence faite aux femmes. Ce type – ce sale type, oserais-je même dire – doit démissionner de son mandat que lui ont confié les électeurs de sa circonscription. J’aurais aimé que Mathilde Panot ou Clémentine Autain le disent haut et fort. N’attendez rien sur ce sujet de la part des vieux singes de la France Insoumise, à l’image d’un Eric Coquerel ou d’un Mélenchon qui n’a rien trouvé de mieux que d’apporter son soutien à Quatennens.

 

1 reply on “ Quatennens, ce non violent qui claque les femmes ”
  1. Quand on commence à s’intéresser à faire de la morale à propos d’un plumard intime fusse d’un personnage public, faudra pas s’étonner ni gueuler quand les caméras viendront surveiller nos propres plumards

    Les téloches vont avoir du boulot en continu pour relever les déviants, les matraqués, les dingos les passionnés de kamazoutra, de 69, les assiettes qui volent bas, ..etc..

    Faut dire qu’à part le covid circus et l’ukraine on se fait chier, ça change un peu

    Je précise que je n’ai rien à foutre de ce type, ni de LFI ni de quelconque politique couché et pourri..de quelque parti que ce soit mais je n’ai pas envie qu’on s’interessé à mon plumard plus tard…c’est tout

    De plus on ferait mieux de s’intéresser à tous les députés qui sont en train de nous emmener dans la dictature. ça c’est un vrai sujet qui concerne la population..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.