Que faire de nos stocks de gel hydroalcoolique ?

Que faire de nos stocks de gel hydroalcoolique ?

La crise sanitaire aura eu au moins ce mérite de faire prendre conscience, chez certains, de la nécessité de se laver les mains plus régulièrement. Que ce soit au sein des collectivités, des entreprises, les stocks surnuméraires de gel hydroalcoolique resteront dans les placards avant de finir dans des éviers ou dans des toilettes.

Vous pourrez trouver aujourd’hui ce fabuleux nectar sur Amazon au prix de 5 euros le litre. En 2020, il était de 15 euros alors que la crise sanitaire dite du COVID19 battait son plein. Alors que faire de ces stocks payés à vil prix ?

En rupture de produit lave-vitre, j’ai mis 5 cl de gel hydroalcoolique dans une bouteille d’un litre que j’ai complétée par de l’eau. J’y ai ajouté quelques gouttes de produit vaisselle et d’huile essentielle pour masquer l’odeur de l’alcool. L’efficacité de cette mixture sur mon pare-brise et ma lunette arrière a dépassé de très loin toutes mes espérances. Je me demande même si je ne devrais pas utiliser ce produit pour laver ma voiture. Le gel est composé d’alcool, d’eau oxygénée et de glycérol. Il n’y a donc rien dans la formule susceptible de générer des problèmes environnementaux majeurs. Alors, pourquoi ne pas l’utiliser à bon escient ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *