Qui a lu l'appel de Gérard Larcher et de Yaël Braun-Pivet ?

Qui a lu l’appel de Gérard Larcher et de Yaël Braun-Pivet ?

Il y a quelque chose d’étrange à publier pour les seuls abonnés et lecteurs du Figaro – des Blancos pour faire simple – un appel se voulant rassembler le plus de Français. Grâce au service de la Médiathèque Départementale de l’Eure, j’ai pu lire l’appel des Présidents du Sénat et de l’Assemblée dans son intégralité. 1ère remarque : l’évocation de la laïcité et l’islamisme. 2e remarque : Dreyfus et les résistants ???

« Notre laïcité doit être protégée, elle est un rempart contre l’islamisme. »

Quitte à parler d’islamisme, même si ce n’est pas le sujet de la lutte contre l’antisémitisme, pourquoi ne pas évoquer explicitement une marche pour lutter contre le salafisme et la wahhabisme, cet Islam rigoriste défendu par les Frères musulmans et leurs affidés, financés par la Turquie et l’Arabie Saoudite ? Il faut savoir nommer les ennemis de notre République. Tout ce discours à géométrie variable cherche surtout à agréger les islamophobes d’extrême-droite, devenus à l’insu de leur plein gré les porte-drapeaux nouveaux croisés de la lutte contre l’antisémitisme. Après que les islamophobes du RN et de Reconquête se sont emparés opportunément du thème de la laïcité, l’extrême-centre se charge d’offrir de la respectabilité à ces politicaillons  peu respectables. Depuis quelques temps, je suis intimement convaincu que l’oligarchie française – médias et patrons – a fait le choix du RN pour 2027, face à Mélenchon et la gauche. Nous verrons bien.

« Ce combat [ NTLDR : pour la démocratie ], les dreyfusards l’ont mené jadis, et plus tard les résistants, faisant passer avant tout autre considération l’éminente dignité de la personne humaine. »

Parlant de Dreyfus, j’ai un peu de mal à comprendre la raison à ne pas évoquer clairement l’antisémitisme des catholiques traditionalistes et de cette droite légitimiste de Maurice Barrès à Jean-Marie Le Pen, en passant par Maurras et Pétain. Là-encore, l’extrême-droite est ménagée de manière quelque peu surprenante. Il faut faire bloc… contre la gauche et LFI !? Quant aux résistants français, rappelons que leur objectif principal était de bouter l’occupant allemand hors de notre pays. Il était très inutile de nous réécrire l’histoire.

Pour un autre appel

Je n’irai pas marcher cette après-midi aux côtés d’hommes et de femmes qui, du centre gauche à l’extrême-droite, instrumentalisent le pogrom barbare du Hamas tout en faisant la courte échelle au RN, en donnant un blanc-seing à la politique israélienne et au massacre des Palestiniens gazaouis.

J’aurais pu participer s’il s’agissait :

  • d’une marche contre l’antisémitisme,
  • d’une marche contre l’Islam des Mollahs, le salafisme et le wahhabisme, le sionisme religieux,
  • d’une marche contre les crimes de guerre du Hamas et du gouvernement Netanyahou,
  • d’une marche pour garantir le droit aux Israéliens à vivre en paix, dans leurs frontières de 1967,
  • d’une marche pour un État palestinien en Cisjordanie et à Jérusalem-Est,
  • d’une marche pour la paix entre les peuples, en Ukraine et à Gaza.

« Pour la République et contre l’antisémitisme, marchons »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *