Se réinformer

Se réinformer

Je suis en train de faire un énorme travail de déblayage dans les réseaux sociaux où je suis présent. Comme vous le savez, j’ai été très marqué par la désinformation institutionnelle à l’occasion de la mise en oeuvre du pass sanitaire et de la campagne d’injection de produits expérimentaux en population générale. Très vite, j’ai compris que tout sonnait faux.

Mon activité professionnelle m’amène à faire de la veille. Récemment, j’ai travaillé pour le compte d’une grande coopérative bretonne dans le cadre d’un projet consacré à l’innovation. Je leur ai expliqué la manière de mettre en oeuvre la technique d’entonnoir, par sélection des sujets pertinents au travers de whitelists et de blacklists de mots et d’expressions sans intérêt.

J’ai vu beaucoup de copains blogueurs quitter Twitter. Je me suis d’ailleurs désinscrit de leurs comptes. Je fus tenté à une époque d’en faire de même, pour me raviser lorsque Elon Musk a pris la tête du petit oiseau bleu. En fouillassant, en dehors de la possibilité que nous avions de masquer et de bloquer des comptes, j’ai découvert que nous pouvions créer une liste de mots et d’expressions pour vider notre timeline des contenus insipides. Côté comptes, j’ai débarrassé ma timeline des médias de l’ultracentre totalitaire (Le Figaro, Le Point, Libé, Le Monde, l’Express, L’Obs, Charlie Hebdo, etc). Pour l’instant, j’ai conservé les médias de service public. Pour combien de temps encore ?

Côté mots et expressions, j’ai dégagé tout ce qui a trait à des personnages tels que Macron, des personnalités politiques et des ministres de 1er plan, des hommes d’affaires, des joueurs de foot, des marques, des journalistes et des dirigeants internationaux. Ma liste est d’une efficacité redoutable. L’objectif, c’est de ne plus dépendre de l’agenda du pouvoir et des médias qui nous imposent leurs sujets, alors que les signaux faibles sont ailleurs. Qui, parmi vous, a entendu parler de l’hydrogène blanc de Moselle, submergés que nous sommes par les contre-vérités sur la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine ? Je veux très clairement choisir l’information que je reçois. Je veux en terminer avec l’infobésité dont nous sommes saturés dans les réseaux sociaux. J’ai donc décidé de reprendre le pouvoir en choisissant les thèmes et sujets qui m’intéressent.

Pour reprendre le pouvoir sur votre timeline Twitter, prenez le temps de lire mon article Reprendre le contrôle de votre timeline Twitter. Il détaille comment mettre en place cette stratégie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *