Les signaux faibles d'un début d'effondrement ?

Les signaux faibles d’un début d’effondrement ?

Dmitry Orlov n’est pas l’inventeur de la fameuse recette de veau. Il est un collapsologue de renom qui a déterminé les cinq étapes de l’effondrement. La France avec un taux d’industrialisation un peu au-dessus de la Grèce, nous classant avant-dernier au niveau européen, en prendrait-elle le même chemin ?

Du fait des bruits de botte russes en Ukraine et des sanctions prises contre la Russie, de nombreux pays sont sortis du système de paiement international Swift, entraînant la dédollarisation accélérée de l’économie. Manquant cruellement de ressources, dans un monde en pleine déplétion, les pays européens restent encore un sujet d’attractivité pour les BRICS tant que nous maintenons notre haut niveau de consommation. L’Europe est le 1er marché du monde. Pour combien de temps encore si l’inflation continue de gangréner nos économies et notre pouvoir d’achat ? L’effondrement financier, malgré les alertes sérieuses de 2008 et du Crédit Suisse en 2023, reste encore en devenir.

Pour Orlov, l’un des stigmates de l’effondrement économique, c’est la pénurie. L’arrêt de la chaîne logistique du fait de la gestion catastrophique de la crise sanitaire dite du COVID 19, l’explosion des coûts de l’énergie mettant à l’arrêt de nombreuses entreprises européennes en sont le parfait avant-goût. Plus d’huile, plus de moutarde, plus de pâtes, plus de farine : la sélection se fait par les prix ! Je discutais hier avec un des employés de l’Interco de Bernay. L’enrobé à froid et à chaud a pris plus de 30% et le budget de la voirie est resté inchangé en 2023 par rapport 2022. Les émulsions devraient passer de 80000 km à 37000 km. Les administrations vont-elles pouvoir continuer à exercer leurs compétences ? La corruption, les conflits et les liens d’intérêts, le pantouflage, le népotisme ont atteint toutes les strates de nos institutions que ce soit au niveau communal, intercommunal, départemental, régional ou national. La corruption s’est instituée dans la société française au point où un élu local de Bernay propre sur lui, rencontré mercredi m’a dit être surpris du niveau de pourrissement de nos institutions.

Parmi ces 5 étapes de l’effondrement, Orlov parle de guerre civile. Depuis les gilets jaunes, nous y sommes. La caste dirigeante libérale épaulée par les vieux, l’armée et la police s’acharne à taper sur les classes moyennes et populaires au propre comme au figuré. Nous avons troqué Chirac pour Macron. Et l’empathie a disparu des écrans radar de la société. Comme le disait si bien Régis Debray, nous sommes en pleine erreur de calcul. S’agit-il encore de signaux faibles ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *