Tchao Pantine... dans la choucroute

Tchao Pantine… dans la choucroute

Bernard Kern est l’ancien assistant parlementaire de Claude Bartelone. Ce socialiste est maire de la ville de Pantin depuis 2001. Au nom de l’égalité homme-femmes, il a décidé seul, en grand démocrate, sans l’aval de son Conseil municipal, de renommer sa ville Pantine pendant un an. J’ai cru à une blague du Gorafi. J’aurais tant aimé que le camarade Bernard soit le 1er édile de la commune susnommée Les Pins et que cette même idée géniale lui traverse le cerveau.

La question que je me pose, c’est d’où vient cette curieuse idée. D’une soirée trop arrosée ? D’une consommation régulière de cocaïne ou de champignons hallucinogènes ? D’un AVC provoqué par 4 rappels d’un produit expérimental à base d’ARN messager ? D’un pète au casque attrapé dès la naissance ? D’un coup de folie douce ? D’une rencontre avec la Vierge Marie ou avec Marie-Madeleine ? D’un pari improbable ?  En mal de notoriété, l’objectif était plus probablement de faire parler de lui, en apparaissant sur BFMTV. Et là, c’est plutôt bien réussi.

Autre question sur le fond : en quoi le fait de féminiser le nom d’une ville va-t-il faire avancer la cause des femmes ? Là, pour le coup, je voudrais franchement qu’on m’explique !

Imaginons qu’il me prenne cette envie pressante de renommer ma belle commune de Saint-Eloi en Sainte-Elise. Je pense très honnêtement que certains habitants dans ma petite commune rurale commune se chargeraient, pour la bonne cause et à juste titre, de me trouver une vieille guillotine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *