Très cher Kylian...

Très cher Kylian…

Cher Kylian, je vais me permettre, eu égard à mon grand âge, de te tutoyer, toi qui pourrais être mon fils. J’ai appris hier matin en écoutant la radio que tu allais toucher 630 millions d’euros de la part des émirs du Qatar pour les trois années qui viennent. De tout cet argent, tu n’en conserveras que 280 petits millions après que l’État français t’en prive de 350 millions. Je pense qu’il aurait dû t’en prendre encore davantage. A 23 ans, tu toucheras donc par jour ouvré, sur la base de 47 semaines travaillées auxquelles il faut retirer les jours fériés, le revenu net journalier de… 410901,47 euros, soit l’équivalent du produit de la vente de deux maisons modestes de nos contrées euroises. Ce montant faramineux n’intègre pas les contrats publicitaires qui ruissellent par millions. Tes entraînements te laissent un peu de temps de cerveau disponible.

Mes amis de la NUPES viennent de faire une bronca du diable pour ce pauvre PDG de Total qui ne gagne que 26415,10 euros bruts par jour ouvré. En net, comptons plutôt 11740 euros. Tu vois, ce qui m’inquiète, c’est le silence de mes camarades face à l’indécence de tes émoluments. Ils ne prendront jamais le risque de fâcher leurs électeurs qui sont aussi tes supporters. Le salaire net journalier d’un smicard est de 68.82 euros. Tu gagnes donc l’équivalent de 5970 personnes environ payées au SMIC ou bien de 2166 infirmières libérales.

Or, vois-tu, je ne crois pas que tu aies, malgré tout ton talent à marquer des buts, l’utilité sociale de 2166 infirmières. Je ne sais pas ce que tu peux bien faire de tout ce pognon. Tu vis, paraît-il, dans un 600 m2 avec vue sur la Tour Eiffel. Mon pauvre, je n’aimerais pas payer ta taxe foncière. Alors que tu n’as pas de permis, tu aurais acheté, me dit-on dans l’oreillette, la voiture la plus chère au monde. Là, pour le coup, tu ne serais pas un peu bêbête ? Il y a deux ans, tu aurais versé un énorme don à la fondation Abbé Pierre, afin de venir en aide aux sans-abri, sans que nous en sachions précisément le montant. Cela t’aura permis sans doute de réaliser une belle opération d’optimisation fiscale. Il n’y a pas de petits profits. Et quand on en a, on en veut toujours plus !

Très cher Kylian, je me pose une question sur la renégociation de ton contrat au PSG pour les trois ans qui viennent. Vu le pognon de dingue que tu as demandé, parlons-nous encore de football ou bien d’autre chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *