Un beau ciel bleu !

Un beau ciel bleu !

Il y aura eu un avant et un après COVID.

L’arrivée de la pandémie en 2020 a fait de moi un réfugié des médias mainstream soutenus à bout de bras par les subventions de l’État français. J’en ai désormais fini avec C Politique, C à Vous et France Culture. Durant deux ans, ils n’auront été que les toutous du système politique, nous assénant tous ses mensonges sans aucune espèce d’esprit critique. Souvenez-vous… les masques, le confinement, les couvre-feux, l’hydroxychloroquine, le vaccin, le pass sanitaire devenu vaccinal. Une chauve souris avait même empapaouté un pangolin ou l’inverse un peu plus difficile à imaginer. Le Sénat américain vient de confirmer que le virus était en fait sorti du labo Wuhan. Je me suis mis à écouter Didier Raoult tous les mardis soirs. Le soir, je me plantais à 20 h 00 devant CNews attendant avec impatience l’Heure des Pros 2 que j’ai abandonnée depuis. Fini les Jean-Michel Apathie, Patrick Cohen, François Lenglet, Dominique Seux, Alain Duhamel, Yves Calvi, David Pujadas flanqués de tous ces médecins de plateaux et autres proctologues de la pensée.

En juillet 2021, je suis allé manifester contre le pass sanitaire. J’y ai fait de belles rencontres. A Évreux, j’ai pris la parole pour dénoncer le mal fait à nos enfants et à la société toute entière, dont nous mesurons à peine toutes les conséquences. A Bernay, à Pont-Audemer, au Neubourg, à Évreux nous avons fait des apéros de la liberté sous surveillance policière. Très vite, la censure s’est abattue sur mes amis dans Facebook et Youtube. Sans aucune décision de justice, sans aucune raison, les modérateurs de l’oiseau bleu ont privé de gazouillis Christian Perronne, Laurent Mucchielli et tant d’autres. Ils ont voulu nous assécher. Nous avons subi l’infamie. Un ami a même osé nous qualifier, ma femme et moi, de criminels. Toujours aucune excuse en vue. Et il n’est pas prêt de me revoir.

Au moment où nous apprenons de la part de Pfizer que le vaccin n’a jamais empêché la transmission, nous mesurons pleinement cette nouvelle ère du mensonge d’État permanent. Il fallait donc couper le clapet à tous ceux qui exprimaient une pensée divergente. Tous les jours, nous avons désormais droit à des propos imbéciles sur le nucléaire censé résoudre nos problèmes énergétiques de court terme, en attendant 20 ans que sortent de terre 6 nouveaux réacteurs dont nous ne maîtrisons plus rien des bétons, des cuves et des soudures.

Elon Musk vient de racheter Twitter à hauteur de 44 milliards de dollars. Le réseau social compte aujourd’hui 1.3 milliard d’abonnés. Compte tenu de la bronca qu’a suscité le PDG de Tesla et de Space X chez les bien-pensants, il s’agit très certainement d’une très, très bonne nouvelle. En matière de liberté d’expression, j’ai bien plus confiance dans un libertarien que dans le gouvernement français,  commission européenne ou encore Jeff Bezos qui a racheté le Washington Post dans l’indifférence générale. Cela fait plusieurs mois que je m’informe sur Twitter en utilisant les tendances qui s’affichent sur le bandeau droit. C’est ainsi que j’ai appris la relaxe de Christian Perronne, dont personne – ou presque – s’est fait l’écho dans les médias subventionnés.

Au cours de ces deux années, par les lois d’exception, par les Conseils de défense et surtout par la censure, nous sommes de fait sortis de la démocratie. Les réseaux sociaux, nos blogs sont devenus de très rares espaces de liberté. Attendez-vous, dans les prochains mois, de la part de toute cette classe dirigeante et de leurs laquais fact-checkers à des attaques de grande ampleur contre Elon Musk et son nouveau joujou. Ces braves gens en sont encore à penser que nous ne sommes pas capables de discernement et de démêler le faux du vrai. Twitter n’en est pas pour autant une zone de non droit et les auteurs d’insultes, d’injures, les propos  révisionnistes et racistes, l’apologie du terrorisme exigent une réponse ferme de la part de la justice française.

4 replies on “ Un beau ciel bleu ! ”
  1. « Une cellule de communicants du ministère de la défense a travaillé au corps un certain nombre de rédactions pour que l’information ne soit pas traitée […]. À l’arrivée. chez l’écrasante majorité de nos confrères. par « sens des responsabilités », le silence s’est installé ». Dixit l’ancien rédacteur en chef du magazine 90 minutes (Canal +) au sujet de la « couverture » du mitraillage par l’armée française de manifestants non armés en Côte d’Ivoire en novembre 2004 et ayant fait 57 morts (Le monde diplo, septembre 2022, page 20).

    Quand, au sujet du COVID, Macron annonce à la TV que « nous sommes en guerre », j’ai toujours pensé qu’il s’adressait plus aux rédactions qu’aux Français. Car en période de guerre, les médias….

  2. Faut pas se mettre le doigt dans l’oeil non plus.. Le fameux Musk qui peut allonger 44 milliards dépend de ceux qui nous allument..
    Mais bon, pendant deux ans, les bonnes nouvelles ne sont que des instants d’espoir pour permettre de meilleurs coups du lapin par les prostitués et autres gangsters..

    C’est connu chez les truands en affaire, il y a une phase initiale mise en place par des loufiats qui disparaissent pour faire la place à des nouveaux mercenaires qui mettent en place la suite..

    J’attends avec impatience Musk faire la révolution….héhéhé

      1. On va voir assez vite, je ne mets pas un sloty sur son indépendance, mais c’est vrai que je ne bois pas l’apéro avec je fais juste des déductions….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *