Un KDB pro et anti-Raoult ?

Un KDB pro et anti-Raoult ?

Hier soir, nous avons eu un KDB organisé par Nicolas.

L’humeur était badine. Tout allait au mieux dans le meilleur du monde jusqu’au moment où Ronald nous parla de l’absence de traitement concernant le SARS-Cov-2, encore appelé le P’tit Chinois du côté de Pacy-sur-Eure. Et là, je n’ai pas pu m’empêcher de dire qu’il existait un traitement à base d’hydroxychloroquine utilisé dans de nombreux pays. D’ailleurs, Didier Raoult n’a, semble-t-il, pas inventé l’eau chaude puisque les Chinois l’ont utilisé en 1er. Pour rappel, ce traitement qui a bénéficié d’une autorisation jusqu’en mai 2020 n’est efficace que s’il est administré dans la 1ère phase de la maladie, en association avec l’azithromycine. Dans les autres phases de la maladie, il faut de l’oxygène, des anti-coagulants et des anti-inflammatoires dont les médecins, au tout début de l’épidémie, nous avaient pourtant expliqué qu’il ne fallait pas les administrer. Après l’étude bidonnée publiée dans le Lancet qui nous aura fait beaucoup rire, le gouvernement français a décidé d’arrêter l’autorisation de délivrer ce traitement. Dans la foulée, ils ont arrêté l’étude Discovery.

Là, Nicolas s’est braqué lorsque je lui ai dit que je ne comprenais pas son positionnement, alors qu’il ne se donnait même pas la peine d’aller regarder les vidéos de l’IHU Marseille Méditerranée, pour comprendre en quoi l’association de ces deux molécules constitue un traitement contre ce type d’infection. J’ai expliqué que nous n’avions pas traité les malades. De ce fait, deux perspectives s’offrent à vous lorsque vous êtes mordus par la bêbête : ou bien vous êtes asymptomatique et tout va bien, ou bien vous allez à l’hôpital et potentiellement en réanimation en cas de co-morbidités.

Et puis, Elodie nous a parlé d’une contre-indication entre la prise de l’hydroxychloroquine et l’hypertension. J’ai été voir sur Wikipédia pour m’apercevoir que ce risque d’effet secondaire n’a jamais été mentionné. Elle a précisé que ces informations venaient de médecins qu’elle connaissait dans le cadre de ses activités professionnelles. Elodie n’est pas connue pour être une personne particulièrement crédule. Autrement dit, l’information était donc relativement « institutionnalisée ». Le seul réel effet secondaire de l’hydroxychloroquine est, en cas d’utilisation prolongée, des problèmes potentiels au niveau de la rétine. Tous les jours, cette molécule est administrée dans le traitement du paludisme et en rhumatologie à des milliers de personnes dans le monde.

Pour rappel, d’après les données cliniques de l’IHU Marseille Méditerranée, la mortalité est divisée par deux dans les EHPAD où les malades ont reçu le traitement. J’ajoute que 85% des morts avec le SARS-Cov-2 seraient décédés dans l’année. Quant  à l’impact de l’épidémie sur l’espérance de vie, la dernière étude montre que le virus n’en a que très peu. Par ailleurs, vous apprendrez, si vous prenez le temps de regarder la vidéo du docteur Toussaint, que le pic épidémique sur Paris, basé sur la présence du virus dans nos eaux usées, se situait le 17 octobre.

Mes très chers amis, je vous incite à prendre un peu de votre temps pour regarder les conférences des équipes soignantes de l’IHU Marseille Méditerranée. Il faut bien comprendre que nous avons un seul IHU en France et c’est celui de Didier Raoult. Et les gens qui y officient ont plutôt l’air d’être compétents sur le sujet, ce qui est loin d’être notre cas à tous.

8 replies on “ Un KDB pro et anti-Raoult ? ”
  1. « Elodie n’est pas connue pour être une personne particulièrement crédule. »

    Oh, ça, faut voir ! C’est tout de même une personne qui prend au sérieux la ou les (je ne sais) théorie(s) dites « du genre »…

    1. @Didier

      Alors, ce serait sans doute, entre nous, un autre sujet de désaccord. Ceci étant, j’ai plutôt l’impression d’avoir à faire à une personne ayant le gaz à tous les étages.

        1. Ben voyons ! Ça, c’est ce que les adeptes de la théorie du genre (dont votre amie Élodie, donc) essaient de nous faire croire pour tenter de camoufler la merde au chat.

          Il y a bel et bien une “théorie”, laquelle d’ailleurs tend de plus en plus à se transformer en dogme, comme la plupart des théories. Il n’y a pas besoin de chercher bien loin chez Ternette pour s’apercevoir de la réalité de ce que je dis.

  2. Vous au moins, vous tapez dans le dur.
    Parlez du druide ou du gourou pour les paralysés du ciboulot et ils sortent illico l’ail et la croix pour exorciser l’atmosphère..

    Raoult qui a dû balancer sa solution assez vite pour soigner précocement un corona « nouveau », ce qui pourrait d’ailleurs paraître comme un magnifique réflexe d’un toubib de très haut niveau, pour aider ses confrères, a probablement fait en même temps une connerie magistrale en parlant d’un médoc à deux balles alors qu’une bande de corrompus avaient l’idée de proposer une solution (reconnue aujourd’hui inapropriée )bien juteuse afin de transférer comme d’habitude, une masse de fric de la sécu vers les dividendes du secteur privé.

    Bref il a foutu la merde dans le business et la planête finance. D’ailleurs il est tombé des nues plus tard devant les réactions hystériques des dotés des labos (liste des ripoux sur demande)..
    Les juges sollicités en ce moment, vont devoir se positionner sur les turpitudes, mensonges, manips, grossièretés de la trinité crapuleuse scientifico-politico-médiatique ..

    En attendant, en suivant l’aventure de Raoult et des toubibs empêchés de soigner des « signes évocateurs de covid » ou des « suspicions de covid » dès qu’un nez coule, je me pose les questions suivantes ;

    1 ) Pourquoi quand mon toubib me prescris un médoc dont la molécule est sous brevet, une loi a interdit à un pharmacien de me la refiler pour privilégier un générique tombé dans le public?

    2° Un bien portant, qui sent un enfoiré de corona2 avoir pénétré son intimité, se voit placé dans une pièce éclairée, devant une table. Sur la table, un remdesivir d’un côté et de l’autre la solution du druide (chlorotruc et azimachin)…. Que va t’il choisir ?

  3. Tout préoccupés à saboter toute réflexion, et toute possibilité pour les touchés par des « signes évocateurs » de corona2 à recourir à un traitement préventif ; les promoteurs des solutions féodales de la réclusion appelées INP (intervention non pharmaceutiques) se sont donc mis à promouvoir l’idée d’un messievaccin contre le diable coronariste..

    Raoult alias le « gourou » pour les plus paralysés des boyaux de la tête, vient de sortir récemment une deuxième saillie passée inaperçue, à moins qu’un tsunami de réaction ne soit passé hors de mon radar.

    Bon allez je dénonce ; il a dit que le vaccin était « une fable »
    Vaut mieux mettre l’étouffoir, parce que si ça sort, la valeur des titres des biotechs et des labos va pointer au resto du coeur..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *